MONTAIGNE Henri

Membre du syndicat des cimentiers, Henri Montaigne intervint le 28 juin 1931 au cours de la conférence nationale des partisans de l’unité syndicale. Selon Pierre Monatte, il était "un de ces jeunes formés dans les cellules communistes à qui on a voulu inculquer le mépris du vieux syndicalisme".

Un ex-unitaire du syndicat des techniciens du Bâtiment, Henri Montaigne, aurait approuvé, pendant la Seconde Guerre mondiale, la Deuxième lettre ouverte aux ouvriers communistes de Marcel Gitton. S’agit-il du même militant ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article122855, notice MONTAIGNE Henri, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Le Cri, 14 juillet 1931. — Deuxième lettre ouverte aux ouvriers communistes, BDIC.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément