MOISAN Roland, Henri, Honoré

Par Michel Dixmier

Né le 26 novembre 1907 à Reims (Marne), mort le 28 février 1987 à Paris (XIVe arr.) ; dessinateur humoriste dans des journaux politiques.

Fils d’un ouvrier ébéniste breton marié à une Allemande, Roland Moisan fit ses études au lycée technique de Vierzon puis aux Arts décoratifs à Paris (1927 à 1931). Ses premiers dessins politiques parurent au moment de l’affaire Stavisky dans le Merle blanc. De 1934 à 1940, il collabora également à Vendredi (1936 à 1938), à Ce Soir (1937) et à l’Os à Moelle (1938-1940).

Ayant travaillé pendant la guerre à l’hebdomadaire de Charles Spinasse*, le Rouge et le Bleu (1941-1942) et à l’œuvre, Moisan fut condamné à la Libération à deux ans d’interdiction de travail dans la presse. Il publia ensuite des dessins dans divers journaux au nombre desquels : le Canard Enchaîné (à partir de 1956), l’Union pacifiste (1972-1976), le Réfractaire (après 1976).

Roland Moisan s’était marié en 1932 à Paris (XIIIe arr.).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article122573, notice MOISAN Roland, Henri, Honoré par Michel Dixmier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Michel Dixmier

SOURCES : État civil. — Interview de R. Moisan.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément