MEYER Marcel

Par Pierre Schill

Né le 9 novembre 1938 à Stiring-Wendel (Moselle)  ; mineur aux Houillères du Bassin de Lorraine (HBL)  ; administrateur de la Société de secours minière de Petite-Rosselle (Moselle)  ; membre du comité d’établissement du siège Wendel des HBL  ; membre puis secrétaire général adjoint du conseil de la Fédération régionale des mineurs CFTC de Lorraine  ; vice-président du Syndicat des retraités CFTC du bassin houiller lorrain.

Marcel Meyer
Marcel Meyer
En tenue de mineur devant la statue de Sainte-Barbe au fond d’un puits des HBL (collection Pierre Schill).

Marcel Meyer est issu d’une famille dont le père, d’abord forgeron, fut ensuite mineur au puits Simon des Houillères de Petite-Rosselle (Moselle) et dont la mère était commerçante.

Il commença sa carrière en 1952 dans les services du jour du puits Saint-Charles du groupe de Petite-Rosselle des Houillères du Bassin de Lorraine (HBL). Après l’obtention de son CAP de mineur en 1957, il occupa un emploi de piqueur avant d’être boutefeu de 1962 à sa retraite en 1988.

Militant du syndicat des ouvriers mineurs CFTC, il fut particulièrement actif lors de la grande grève corporative de 1963, qui fut la seule grève « victorieuse  » de la présidence De Gaulle, et lors du conflit de mai-juin 1968. Il anima aussi les nombreuses luttes des années soixante-dix et quatre-vingt pour s’opposer à la récession charbonnière.
En 1978, Marcel Meyer entra au Conseil de la Fédération régionale des mineurs CFTC de Lorraine, dont il fut secrétaire général adjoint en 1990 et 1991, date à partir de laquelle il devint vice-président du Syndicat des retraités CFTC du bassin houiller lorrain. Il occupait toujours cette fonction en 2004 au moment de la fermeture du dernier puits de mine de France, celui La Houve à Creutzwald (Moselle).

En 1969, il fut élu administrateur de la Société de secours minière de Petite-Rosselle et en mars 1972 élu membre (suppléant) du Comité d’établissement du siège Wendel des HBL

Marcel Meyer est marié et père de deux enfants.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article122037, notice MEYER Marcel par Pierre Schill, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 25 février 2013.

Par Pierre Schill

Marcel Meyer
Marcel Meyer
En tenue de mineur devant la statue de Sainte-Barbe au fond d’un puits des HBL (collection Pierre Schill).

SOURCES : Archives des Houillères du Bassin de Lorraine : dossier personnel ; Vt 53-B3. — Archives Robert Mourer. — Renseignements fournis par l’intéressé. — Robert Mourer, Mineurs de charbon lorrain dans l’histoire d’une région frontalière (1856-2004). L’empreinte du syndicalisme chrétien, Sarreguemines, Éditions Faïencité, 2004. — Pierre Schill, « Mai-juin 1968 et les ‘‘Gueules noires’’. La mobilisation dans l’Hérault et les Cévennes, le mouvement national et l’identité minière », p. 201 à 217 dans Bruno Benoit et al. (dir.), A chacun son Mai ? Le tour de France de mai-juin 1968, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011.

ICONOGRAPHIE : En tenue de mineur devant la statue de Sainte-Barbe au fond d’un puits des HBL (collection Pierre Schill).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément