MARCOS Adolfo

Né à Ituero, province de Salamanque (Espagne), fusillé ou décapité par condamnation le 11 août 1943 à Cologne (Allemagne) ; volontaire en Espagne républicaine ; résistant.

Né à Ituero (Salamanque), Adolfo Marcos arriva à la Plaine-Saint-Denis entre 1931 et 1936. Début 1936, il travaillait comme manœuvre aux Economats parisiens tout comme son épouse, Maria Martin, fille d’Espagnols née à Saint-Denis. Adhérent des Jeunesses communistes, il partit se battre dans le camp républicain durant la guerre civile espagnole.

Membre du groupe de jeunes résistants de la Plaine, il fut arrêté en septembre 1941 par les Allemands ; après avoir été fut interné à la Santé jusqu’en février 1942, il fut transféré dans plusieurs prisons allemandes. Il fut jugé et condamné à mort à Cologne en tant que dirigeant du groupe de résistants de la Plaine. Il fut fusillé ou décapité le 11 août 1943. Sa tombe se trouve dans le carré des fusillés du cimetière de Saint-Denis.

Son frère Ciriaco Marcos, né en 1908 à Ituero (Salamanque), il arriva à la Plaine-Saint-Denis entre 1931 et 1936. Début 1936, il et travaillait comme sableur aux Entrepôts généraux de Saint-Denis. Il partit se battre dans le camp républicain durant la guerre civile espagnole.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article120104, notice MARCOS Adolfo , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 20 février 2017.

SOURCE : Notes de Natacha Lillo

Version imprimable Signaler un complément