MANIER René, Jacques

Par Y. Blondeau

Né le 11 octobre 1912 à Rue (Somme), fils d’un menuisier, René Manier, après avoir été reçu au Certificat d’études primaires, fut typographe, profession qu’il exerça de 1925 à 1933. A cette date, il devint correcteur d’imprimerie. Syndiqué depuis l’âge de dix-sept ans, il fut admis au syndicat des correcteurs de Paris le 13 janvier 1936.

Manier fut membre du comité syndical du syndicat des correcteurs en 1939 et, après une interruption due à la guerre et à la captivité (1939-1945), reprit son activité syndicale. Trésorier de son syndicat en 1946, secrétaire adjoint en 1947-1948, il en fut le secrétaire de 1949 à 1951.

Il fut en outre délégué d’équipe à l’entreprise JEP de 1936 à 1939, responsable d’équipe du quotidien le National en 1946-1947, responsable d’équipe à France Soir de 1947 à 1957. Il devint cadre technique en 1958.

Manier s’était marié en 1936 à Paris (XVIIe arr) et remarié en 1948 à Issy-les-Moulineaux (Seine).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article119859, notice MANIER René, Jacques par Y. Blondeau, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Y. Blondeau

SOURCES : Archives du syndicat des correcteurs. — Y. Blondeau, Le Syndicat des correcteurs, op. cit. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément