MAISONS René

Né le 21 septembre 1916 à Montmort (Marne), mort début 2003 ;

René Maisons fit ses études au lycée de Rennes. Membre du Jeunessn communiste depuis 1934, il fut renvoyé de son établissement pour sa participation active au mouvement Amsterdam-Pleyel. Il vint s’installer à Civray où son père tenait une garage, et entra en classe de philosophie à collège.

Avant même de passer l’oral du bac, il s’engagea comme volontaire en Espagne républicaine. Il arriva en septembre1936 à la caserne du Parti socialiste unifié de Catalogne et fut affecté à la colonne "Libertad", 16e compagnie du 5e régiment de la Brigade unifié de Catalogne. C’est une milice républicaine et non une brigade internationale. Il combattit sur le front de Madrid. Par la suite, il fut rapatrié sanitaire en mai juin 1937. Ses parent l’avaient cherché à Barcelone, sans succès. Il effectua son service militaire. Il se maria en 1941 avec Marguerite Savignat.

Sous l’Occupation René Maisons passa en zone sud en 1941. En 1942, résistant à Marseille, membre du mouvement « Combat », chef de groupe il fut arr^té en mai 1943. Emprisonné à Fresnes, interné à Compiègne, il fut déporté à Buchenwald le 29 janvier 1944

Rapatrié en France, il fut homologué capitaine FFI et fait chevalier de la Légion d’honneur.

Journaliste à Franc-Tireur de 1946 à 1950, il assuma la fonction de secrétaire général de la rédaction de Libération jusqu’à la disparition du journal en 1964. Il devint alors directeur général de la société d’aménagement chargée de la réalisation de la ville nouvelle de Bobigny. Il était aussi secrétaire de la section communiste de Sceaux.

Retraité en 1979, il était membre de l’AVER ; il habitait alors Bobigny (Seine-Saint-Denis). Pourtant il était parti à la retraite à La Ciotat en 1978.

Le Journal de la Résistance, France-d’Abord dans son numéro de mars-avril 2003 signale la mort à quatre-vingt six ans de René Maisons, officier de la Légion d’Honneur et médaillé de la Résistance. Il était domicilié à La Ciotat (Bouches-du-Rhône).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article119611, notice MAISONS René , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 3 mai 2012.

SOURCES : Arch. AVER. — État civil : recherches infructueuses. — Arch. Ministère des anciens combattants (Jean-Pierre Besse).

Version imprimable Signaler un complément