MAI Roger, Elie

Par Claude Pennetier

Né le 18 juin 1928 à Nice (Alpes-Maritimes), mort le 2 mai 2000 à Nice ; typographe à Nice ; syndicaliste CGT puis FO du Livre ; secrétaire général de l’Union départementale CGT-FO des Alpes-Maritimes.

Roger Mai en 1949 (accroupi, avec lunettes) avec l’équipe de l’UD FO des Alpes-Martimes
Roger Mai en 1949 (accroupi, avec lunettes) avec l’équipe de l’UD FO des Alpes-Martimes

Né le 18 juin 1928, Roger Mai ne fut déclaré né le 21 juin par ses parents italiens le date officielle est dont le 21). Son père, Giacomo Maj (le nom fut déformé en Mai) avait été mineur de fer en Lombardie. Venu en France en 1922 avec son épouse et son premier fils, il fut ouvrier agricole et horticole, ouvrier à la construction des chemins de fer (Cuneo-Nice 1922-1927) puis employé à la Compagnie générale des eaux ; il mourra de tuberculose alors que Roger avait sept ans. Sa mère, Giuseppa Maj, quasi illettrée, catholique peu pratiquante, fut ouvrière agricole et horticole puis ménagère. Roger sera naturalisé.

Élève de l’école catholique Don Bosco, il obtint le certificat d’études en 1942. Après un an de petit séminaire, il passa son CAP de typographe en 1944. Il se maria le 29 septembre 1949 à Nice avec Anne-Marie Besati qu’il avait connue dans une colonie de vacances pour orphelins. Elle fut secrétaire puis agent hospitalier, syndiquée FO. Ils eurent quatre enfants.

Ouvrier à l’Imprimerie Crouzet, membre de la CGT du Livre dès juin 1944. Il était salarié de l’imprimerie Meyerbeer lorsqu’il quitta la CGT fin 1947 pour participer à la création de la CGT-FO début 1948. Il fonda dès janvier le syndicat FO de son imprimerie etassuma la fonction de secrétaire général. Mai fit partie des fondateurs de l’UD-FO des Alpes-Maritimes en février 1948 et fut, dès 1949, secrétaire du syndicat du Livre FO des Alpes-Maritimes et en 1950 et 1954, trésorier de l’Union départementale FO. Il fit sa carrière à l’Imprimerie Meyerbeer (labeur) où il fut délégué du personnel et secrétaire du comité d’entreprise. Trésorier de l’Union départementale FO en 1954, il fut secrétaire général de mars 1957, en remplacement de Félix Mathieu, à juin 1987. Il siégea à la commission exécutive de la CGT-FO de mai 1977 à 1989. Au titre de FO, il fut administrateur de la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie) départementale de 1962 à 1991 et même président de 1975 à 1991. Il siégea au conseil économique et social de la région PACA (2e collège) de 1972 à 1988 et présida la commission sanitaire et sociale de 1978 à 1988.

Il milita au Planning familial, à la Ligue des droits de l’Homme, au Grand Orient de France (loge R... L... Demos) et fonda l’Association crématiste des Alpes-Maritimes. Il présida l’Association FO des consommateurs au niveau départemental (AFOC) jusqu’en 1979.

Militant des Jeunesses socialistes puis du Parti socialiste de 1949 à 1981, il était également un ami de La Révolution prolétarienne.

Son fils Jean-Jacques Mai était un des dirigeants de FO dans les Alpes-Maritimes en 2000.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article119491, notice MAI Roger, Elie par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 26 janvier 2014.

Par Claude Pennetier

Roger Mai en 1949 (accroupi, avec lunettes) avec l’équipe de l’UD FO des Alpes-Martimes
Roger Mai en 1949 (accroupi, avec lunettes) avec l’équipe de l’UD FO des Alpes-Martimes
Printemps 1950 avec Castor des douanes
Printemps 1950 avec Castor des douanes
Premier congrès de l’UD-FO, mai 1949. Mai est désigné par une flèche blanche
Premier congrès de l’UD-FO, mai 1949. Mai est désigné par une flèche blanche
Roger Mai (à droite) avec les délégués du Livre (dont André Bergeron) au congrès Ve congrès de FO (février 1956).
Roger Mai (à droite) avec les délégués du Livre (dont André Bergeron) au congrès Ve congrès de FO (février 1956).

SOURCES : Comptes rendus des congrès confédéraux de Force Ouvrière. — Force ouvrière, hebdo Azur syndicaliste, mai 2000. — Renseignements communiqués par Jean-Jacques Mai. — Notes de Louis Botella.

ICONOGRAPHIE : Photo de Roger Mai en 1989, fonds Maitron (fourni par Jean-Jacques Mai).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément