LE SCIELLOUR Joseph

Né le 13 octobre 1907 à Trélazé (Maine-et-Loire), mort le 10 avril 1954 à Trélazé ; ouvrier ardoisier ; syndicaliste CFTC du Maine-et-Loire ; militant MRP ; député du Maine-et-Loire.

A la fin des années 1920, Joseph Le Sciellour (aussi orthographié Lesciellour) était le fondateur et le secrétaire du syndicat chrétien [CFTC] des ouvriers carriers de sa ville natale. Il se maria le 10 novembre 1930 avec Jeanne Lebreton.

Lors de sa création au début de l’été 1931, il devint le secrétaire du syndicat chrétien [CFTC] des ouvriers ardoisiers de Trélazé. Il occupait cette fonction au-delà de janvier 1937.

En novembre 1932, il était le secrétaire de l’Union régionale des ardoisiers de l’Ouest, récemment créée et il devint alors membre du conseil national de la Fédération CFTC des Mines ainsi que le délégué régional de cette fédération pour l’Ouest du pays.

Membre du bureau national de sa fédération, il fit partie, le 11 décembre 1935, de la délégation CFTC reçue par le président du conseil, Pierre Laval.

Il fut élu député MRP du Maine-et-Loire à l’Assemblée nationale constituante, le 21 octobre 1945, réélu en juin 1946, le 10 novembre 1946 et le 17 juin 1951 et siégea jusqu’à son décès survenu en cours de mandat le 10 avril 1954.

Une rue de sa commune natale porte son nom.

Joseph Le Sciellour eut-il un lien de parenté avec Joachim Le Sciellour, membre du conseil du syndicat chrétien [CFTC] des employés du Commerce et de l’Industrie de Trélazé et président de la section de la JOC dans cette commune ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article118194, notice LE SCIELLOUR Joseph, version mise en ligne le 11 février 2016, dernière modification le 11 février 2016.

SOURCES : Arch. Ass. Nat. — Le Messager syndical, organe mensuel de l’Union des syndicats chrétiens de l’Union régionale Ouest, puis La Voix des travailleurs, organe de cette union régionale, de décembre 1930 août-septembre 1937 (CHT Nantes). — Renseignements communiqués par son fils, B. Lesciellour. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément