LEONETTI Alfonso, dit FÉROCI, FERRI, SARACENO Guido, MARTIN, SOUZO, AKROS

Par Jean Maitron

Né le 13 septembre 1895 à Andria (Pouilles, Italie), mort le 25 décembre 1984 à Rome. Journaliste. L’un des fondateurs du Parti communiste italien en 1921, délégué au Ve congrès de l’Internationale communiste en 1924. Membre du secrétariat international de l’Opposition de gauche puis de la IVe Internationale (1930-1938). Résistant, collaborateur des MUR en Haute-Loire. Réadmis au PCF en 1944 puis au PCI en 1962.

Pour ses activités en Italie, consulter sa biographie dans : Franco Andreucci, Tommaso Detti, Il movimento operaio italiano, dizionario biografico, t. 3, Roma, Editori Riuniti, 1977, pp. 97-100.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article117870, notice LEONETTI Alfonso, dit FÉROCI, FERRI, SARACENO Guido, MARTIN, SOUZO, AKROS par Jean Maitron, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Jean Maitron

ŒUVRE CHOISIE : Mouvements ouvriers et socialistes. Chronologie et bibliographie. L’Italie des origines à 1922, Paris, Éditions ouvrières, 1952. — Notes sur Gramsci, présentation de Pierre Broué, Paris, EDI, 1974.
En collaboration avec A. Dal Ponte et M. Massara, Giornali fuori legge, la stampa clandestina antifascista (1922-1943), Roma, Associatione nazionale perseguitati politici antifascista, 1964. — En collaboration avec A. Dal Ponte, P. Maiello, L. Zocchi, Aula IV. Tutti processi del Tribunale speciale fascista, Roma, Associatione nazionale perseguitati politici antifascista. — I comunisti di fronte al plebiscito fascista, Milano, Éd. del Gallo, 1967. — Li Italiani nella Comune di Parigi, Firenze, Tipografia Ciuntina, 1971. Trotski e il trotskismo. Cioche e vivo e cio che e morto, Firenze, Tip. Giuntina, 1973. — De Andria contadina a Torino operaio, Urbino, Argalia, 1974. — Un comunista. 1895-1930, Milano, Feltrinelli, 1977. — Un ricordo di Gramsci studente in lettere, Firenze, L. Olschki, 1978. — Il camino di uno ordinovista, Bari, De Donato, 1978.

SOURCES : Notes de Jean-Michel Brabant. — Notes autobiographiques de A. Leonetti à Jean Maitron. — Lettre de A. Leonetti à Isaac Deutscher, Rome, 18 août 1965. — Archives J. Humbert-Droz II, D. Reidel, Dordrecht, Hollande. — F. Milanesi, Profilo politico e ideologico di A. Leonetti, Universita di Torino, 1980-1981. — Enzo Santarelli, Alfonso Leonetti, revue Belfagor, Firenze, 1983, pp. 299-308. — Le Monde, 28 décembre 1984. — Il Messagero, 27 décembre 1984. — « Alphonso Leonetti (1895-1984) », Cahiers Léon Trotsky, n° 21, mars 1985. — Cahiers Léon Trotsky, Communisme et oppositions en Italie (en particulier les articles de G. Telloli, « Alfonso Leonetti dans le SI de l’Opposition de gauche et de la LCI » et Antonio Moscato, « Correspondance Trotsky-Leonetti sur la guerre d’Ethiopie »), n° 29, mars 1987.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément