LEGROS Émile, Jean

Né le 20 novembre 1868 à Paris (XXe arr.), fils d’un mouleur et d’une blanchisseuse, Émile Legros, ouvrier mouleur lui-même, syndiqué depuis 1892, assurait le secrétariat du syndicat des ouvriers mouleurs en métaux de la Seine et faisait partie de la commission exécutive de la Fédération des Métaux, avant la Première Guerre mondiale.

Trésorier, en février 1920, de la section des modeleurs mécaniciens et ouvriers de la fonderie du syndicat des Métaux de la Seine, il devint, en janvier 1921, secrétaire général en remplacement d’André Bouyé , démissionnaire. Il fut délégué au congrès national de la CGT qui se tint à Lyon en septembre 1919.

Legros fut conseiller prud’homme de la Seine de 1921 à 1928, section des Métaux et industries diverses.

Il se confond vraisemblablement avec L. Legros qui était, en 1914-1915, membre de la commission exécutive de la Fédération CGT des Métaux.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article117390, notice LEGROS Émile, Jean , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13053, 13775, rapport du 2 février 1920, F7/13776, rapport du 17 janvier 1921. — Procès verbal de réunion de la commission exécutive de la Fédération des Métaux. — Agendas de la Bourse du Travail. — État civil de Paris (XXe arr.).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément