LE CORRE Joseph, Marie

Par Claude Pennetier

Né le 19 décembre 1891 à Caurel (Côtes-du-Nord), fils d’un carrier, Joseph Le Corre, journalier à la Compagnie du gaz puis mécanicien à la Compagnie des Transports réunis à Aubervilliers (Seine), fut élu conseiller municipal communiste de Saint-Denis (Seine), le 5 mai 1929, sur la liste de Camille Villaumé. Il démissionna le 15 février 1930 avec tous les édiles et retrouva son siège le 23 mars suivant.

Au printemps 1934, il condamna l’évolution politique du maire [ Jacques Doriot et se représenta, en vain, sur la liste communiste au scrutin de mai 1935.

Marié puis veuf, Le Corre mourut le 24 mai 1960 dans un hôpital parisien du XIIe arrondissement. Il était toujours domicilié à Saint-Denis.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article116969, notice LE CORRE Joseph, Marie par Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — État civil de Caurel et de Paris (XIIe arr.). — L’Émancipation, mai 1929 et mai 1935. — L’Humanité, 22 avril 1935.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément