LAURANS Marcel, Jean

Par Jacques Girault

Né le 11 novembre 1905 à Brest (Finistère) ; typographe ; militant syndicaliste et socialiste de la Seine.

Fils d’une domestique, Marcel Laurens, après un apprentissage de typographe linotypiste au Petit Journal, effectua son service militaire en 1925-1927. Il travaillait à Paris (XVe arr.), où il habitait, lorsqu’il se maria à Levallois-Perret (Seine) en 1929.

Syndiqué à la CGT depuis 1918, membre de la 15e section socialiste en 1930, secrétaire du groupe du quartier Saint-Lambert de 1935 à 1937, Laurans fut, en septembre 1935, un des premiers signataires de l’Appel pour la création de la Gauche révolutionnaire du Parti socialiste.

Il siégea à la commission de propagande de la Fédération populaire du sport aéronautique en 1936 et fut vice-président de l’aéro-club Aubert (XVe arr.). Il s’installa, en 1937, dans la cité-jardin de Châtenay-Malabry. S’occupant notamment de la composition du journal socialiste cantonal La République sociale, il fut candidat sur la liste socialiste SFIO à l’élection municipale complémentaire de 1938, obtint 286 voix le 13 mars, et fut élu, avec 479 voix le 20 mars suivant.

Travaillant de nuit à l’imprimerie de l’œuvre, il ne pouvait participer à toutes les réunions du conseil municipal. Lors de l’élection complémentaire d’octobre 1938, après la mort de Jean Longuet, son nom apparut sur l’appel en faveur du candidat socialiste SFIO, suivi de l’étiquette Parti socialiste ouvrier et paysan, bien qu’il n’y appartint pas.

Mobilisé en septembre 1939, démobilisé en septembre 1940, il reprit son travail. Habitant Vélizy (Seine-et-Oise) à partir de février 1941, il donna sa démission de conseiller municipal. Affilié au mouvement Libération-Nord, il était également membre des FFI dans son nouveau lieu de résidence. Après la Seconde Guerre mondiale, retourné à Châtenay-Malabry, il réadhéra au Parti socialiste SFIO et y resta jusqu’en 1976.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article116308, notice LAURANS Marcel, Jean par Jacques Girault, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Seine D M 3 et versement 10451/76/1. — Jacques Girault, Les Militants de Châtenay-Malabry entre les deux guerres, CNRS/GRÉCO 55, 1987. — État civil de Brest.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément