LAFAGE François

Par André Balent

Né et mort à Maury (Pyrénées-Orientales) : 20 octobre 1878 - 28 juin 1971 ; viticulteur ; socialiste SFIO, conseiller municipal et maire de Maury.

Fils de cultivateur, François Lafage fut l’un des animateurs du Parti socialiste SFIO dans l’entre deux guerres. Élu conseiller municipal de Maury le 10 décembre 1919, il demeura en fonction jusqu’au 2 mai 1925. Réélu au conseil le 5 mai 1935, il fut choisi comme maire le 19 mai. La préfecture le qualifiait par erreur de « républicain-socialiste », car il assista à un congrès fédéral du Parti socialiste SFIO. François Lafage démissionna du conseil le 7 juin 1938 avec deux de ses amis. Il se représenta aux élections municipales complémentaires du 29 mai 1938 sur une « liste d’unité prolétarienne » comprenant Gérard Auriol (SFIO) et Albert Saporte (PCF). Il fut réélu mais c’est son colistier, Gérard Auriol, qui devint maire. François Lafage demeura conseiller municipal jusqu’à l’installation d’une délégation spéciale par le régime de Vichy.

François Lafage s’était marié le 4 juin 1919 à Maury avec Marie-Rose Aniort.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article115171, notice LAFAGE François par André Balent, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 29 septembre 2015.

Par André Balent

SOURCES : Arch. Dép. Pyrénées-Orientales, 2 M 5 247, 2 M 5 302/303/304, 2 M 5 315. — Le Cri socialiste, 8 juin 1935 — Le Travailleur catalan, 28 mai 1938 ; 4 juin 1938. — Renseignements fournis par le secrétaire de la mairie de Maury, 4 mars 1985.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément