IAUCH Georges

Par Justinien Raymond

Né le 26 janvier 1858 à Paris, militant socialiste d’Eure-et-Loir depuis la création de la Fédération SFIO en 1906, secrétaire fédéral avant 1914, fondateur du Travailleur, organe fédéral, en 1908, créateur du groupe de Villemeux-sur-Eure, candidat aux élections législatives du 24 avril 1910, Georges Iauch mourut le 15 janvier 1921 à Ouerre, canton de Dreux (Eure-et-Loir) âgé de soixante-neuf ans. À ses obsèques civiles, Pierre Joseph*, trésorier de la Fédération SFIO, prononça un discours. Ce dernier hommage permet de classer Iauch parmi les adversaires de l’adhésion à la IIIe Internationale. Le Populaire d’Eure-et-Loir et de l’Eure du 22 janvier 1921 salua la mémoire du précurseur du socialisme qui défendait le « marxisme le plus pur, avec un fleuron de guesdisme » et avait encore présidé « notre avant-dernier congrès fédéral, tenu à Chartres ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article114520, notice IAUCH Georges par Justinien Raymond, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes t. I, op. cit., pp. 269-270. — Le Populaire d’Eure-et-Loir et de l’Eure, 22 janvier 1921. — Mairie d’Ouerre, octobre 1986.

ICONOGRAPHIE : Hubert-Rouger, op. cit., p. 269.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément