FORTIN Germaine, Jeanne [née Germaine, Ernestine, épouse TCHERNIAEVA]

Née le 18 décembre 1900 à Lormaye (Eure-et-Loir), morte le 5 juillet 1959 à Villejuif (Val-de-Marne) ; dactylo ; kominternienne.

Fille de Marie Dominique Fortin, instituteur, et de Clémentine Lecomte,, Germaine Fortin fut dactylographe au congrès communiste national de Lille (20-26 juin 1926). Elle quitta la France pour l’URSS en 1931.

En 1936, elle travaillait à l’Internationale communiste avec Louise Dachicourt* et Jacqueline Rigault*. Georges Cogniot* envoyé à Moscou comme délégué à l’IC évoque son nom dans ses mémoires : « La pensive Germaine Fortin était déjà amoureuse de son bel officier russe, qu’elle devait épouser juste avant la guerre où il tomba l’un des premiers » (p. 356). Louise Dachicourt donne un témoignage un peu différent sur cette « jolie, fine et intelligente » militante : elle s’était mariée vers 1934 avec Alex Tcherniaiev et l’avait suivi en Turquie où il était attaché militaire à l’Ambassade d’URSS. Elle revint à Moscou et travailla à l’IC. André Marty indiquait, en octobre 1943, qu’elle travaillait à l’hôtel Lux où elle habitait. De retour en France après la Libération, elle devint une des secrétaires de Maurice Thorez qui l’avait connue à Moscou. Son fils fit des études secondaires en France puis retourna en URSS pour faire, avec succès, des études d’ingénieur.

Elle mourut le 5 juillet 1959 à Villejuif (Val-de-Marne).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article113714, notice FORTIN Germaine, Jeanne [née Germaine, Ernestine, épouse TCHERNIAEVA], version mise en ligne le 25 février 2015, dernière modification le 25 février 2015.

SOURCES : Georges Cogniot*, Parti pris, t. 1, 1976. — Note de Jacques Girault. — Témoignage de Louise Dachicourt, octobre 1984. — Notes de Rachel Mazuy. — RGASPI, 495 270 1688 et 517 1 1933 et 1934. — État civil en ligne cote 3 E 213/011, vue 154.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément