FERSING Marcelle (ou FELSING Marcelle ?)

Par J.-M. Brabant

« Dame employée à Paris-Inter », Marcelle Fersing fut candidate, en 1938, à la commission exécutive de la Fédération postale CGT. Responsable syndicale parisienne, elle fut le porte-parole de la minorité révolutionnaire au congrès fédéral tenu à Vichy en 1938. Proche du courant trotskyste, Marcelle Fersing était membre du « comité de travail » d’une organisation de solidarité militante, liée à ce courant : le Secours international solidarité-liberté (SISL). Elle faisait également partie du Centre syndical d’action contre la guerre (CSACG) où elle combattait les points de vue pacifistes.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article113201, notice FERSING Marcelle (ou FELSING Marcelle ?) par J.-M. Brabant, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par J.-M. Brabant

SOURCES : Arch. PPo., carton 46. — La Lutte ouvrière, 5 mai, 10 juin et 22 juillet 1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément