FAUCHIER Pierre

Gazier-électricien ; syndicaliste CGT de Gironde ; militant socialiste.

Socialiste et syndicaliste de la Gironde, secrétaire, en 1918, de syndicat bordelais de l’Éclairage, Pierre Fauchier était, en 1925, secrétaire général du syndicat confédéré du personnel de la Régie du gaz et de l’électricité. L’année suivante, il présida le IXe congrès de la Fédération CGT de l’Éclairage, tenu à Bordeaux et qui groupait 91 délégués, représentant 85 syndicats.

Du 16 au 18 août 1928, se tint à Marseille le Xe congrès. Le rapport moral présenté par Fauchier fut adopté par 79 syndicats (128 mandats), contre 3 (18 mandats) et 2 abstentions (4 mandats). Le rapport de Fauchier portait sur la fusion de la Fédération de l’Éclairage avec la Fédération des Services publics et Fauchier s’était prononcé contre la fusion.

En juillet 1928, il avait été élu secrétaire adjoint, avec Cazeneuve, de l’UD confédérée de la Gironde, dirigée par Amédée Dassé*. Il fut réélu dans ces fonctions jusqu’en 1932. Au cours de la réunion du comité général de l’UD, tenue en mars 1929 et qui groupait 200 délégués, Fauchier dénonça les unitaires comme appartenant au Parti communiste. Il fut approuvé à l’unanimité moins les voix des lithographes.

Il fut élu secrétaire adjoint de l’UD, lors du congrès de fusion tenu à Bordeaux le 19 janvier 1938.

Fauchier avait été candidat socialiste, non élu, aux élections au conseil d’arrondissement en 1931.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article112736, notice FAUCHIER Pierre , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 11 septembre 2013.

SOURCES : Arch. Nat. F7/12988, F7/12989 (Le Peuple, 22 mars 1929, 1er novembre 1929), F7/13034. — Arch. Dép. Gironde, série M, Parti socialiste, 1918-1926. — Le Peuple, 3 septembre 1926, 18 août 1928.