FABRE François

Par Antoine Olivesi

Militant socialiste marseillais, membre de la SFIO depuis 1934, François Fabre signa, en 1945, un appel en faveur de Ferri-Pisani* lors du conflit qui éclata entre ce dernier et Gaston Defferre* à la veille de l’élection à l’Assemblée nationale prévue pour le début d’octobre de cette année-là.

Liste d’autres militants « ferri-pisanistes » ayant signé le même appel (ordre alphabétique de la lettre F) encore que certaines de ces signatures aient été contestées par la fraction socialiste rivale :

Fedele Joseph (1925) ; Ferrara Vincent (1924) ; Farina Henri (1922) ; Farina Étienne (1932) ; Fericelli Noël (1930) ; Ferrandini Jean (1923) ; Florent Jean dit Flor* (1911), Voir ce nom ; Freze Paulin (1935) ; Fontaneau Marius (1913) ; Filippi François (1930) ; Frutti Marius (1926) ; Franceschi Dominique* (1905) trésorier de section ; Forte Emmanuel (1925) ; Fornelli François (1920) ; Fredenucci Jean (1925).

La date indiquée entre parenthèses est celle de l’adhésion du militant à la SFIO.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article112461, notice FABRE François par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : Rapport aux Fédérations socialistes... sur la dissolution de la Fédération des Bouches-du-Rhône, octobre 1945, Bibliothèque de l’OURS — La Vérité sur la dissolution de la Fédération des Bouches-du-Rhône, ibid. Réponse à la brochure précédente.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément