DUMAS

Par Francis Colbac

Né le 16 décembre 1879 à Bergerac (Dordogne) ; menuisier ; militant syndicaliste de Bergerac.

Secrétaire du syndicat des menuisiers de Bergerac dès sa création en 1910, Dumas contribua à la constitution de la Bourse du Travail de Bergerac ; celle-ci vit le jour le 1er septembre 1912 lors d’une assemblée générale tenue en présence d’une centaine de participants et comptait six syndicats et un peu plus de 200 adhérents. Dumas en fut élu secrétaire et le resta jusqu’en 1919. Les 24 et 25 septembre 1912, il était délégué à une assemblée contre la guerre réunie à Paris. Le 22 décembre 1912, il participa à Périgueux au congrès constitutif de l’Union départementale CGT. Mobilisé, il fut affecté à la Poudrerie nationale de Bergerac dès qu’elle entra en activité (début 1917). Quelques semaines plus tard, le 25 avril 1917, se tint, au siège du Parti socialiste, une réunion où était voté un ordre du jour de protestation contre la poursuite de la guerre. Dumas qui y avait pris la parole fut immédiatement sanctionné, avec trois autres camarades, et renvoyé dans son dépôt sous la menace d’être expédié au front. Grâce à l’action aussitôt entreprise et au cours de laquelle acheva de se créer le syndicat de la poudrerie, Dumas fut réintégré. La commission exécutive du syndicat le délégua au congrès de l’UD des 8 et 9 décembre 1917 qui vit s’effectuer le renversement de tendances en faveur des minoritaires. Il fut ensuite délégué à la Conférence nationale de la CGT de Clermont-Ferrand où il fut en fait le représentant de tous les syndicats minoritaires du département. Il fit le compte rendu de cette conférence lors d’une grande réunion publique (12 janvier 1918) où il rapporta l’essentiel de l’intervention de Merrheim.

Après une réunion en août 1919 où il fut remplacé au secrétariat de la Bourse du Travail, il n’eut plus d’activité notoire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article111259, notice DUMAS par Francis Colbac, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Francis Colbac

SOURCES : Arch. Dép. Dordogne, 10 M 40, 4 M 210.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément