DECELLE Georges

Par Claude Pennetier

Né en 1911 à Lumeau (Eure-et-Loir), mort en 1938 ; ouvrier boulanger ; militant communiste et syndicaliste de Juvisy (Seine-et-Oise, Essonne).

Fils d’un ouvrier agricole, né dans une famille de six enfants, Georges Decelle était titulaire du CEP. Il aimait lire" tout ce qui me tombait sous la main, romans d’aventure, d’amour, Sébastien Faure. Il semble donc avoir été d’abord sensible aux thèmes libertaires. Lorsqu’il se rallia au communisme ce furent toutes les brochures éditées par le parti, les œuvres de Lénine, de Staline, Staline, notamment la Question du léninisme « que j’ai lu et relu ». Quant au Capital de Marx, c’était « trop dur j’ai abandonné ».

Installé à Juvisy (Seine-et-Oise), travaillant à Villeneuve-Saint-Georges, il adhéra aux Jeunesses communistes en 1929 et au Parti communiste en 1936. Cette même année, il participa aux grèves de juin 1936. Il fut secrétaire de l’Union locale CGTU de Juvisy puis secrétaire général de l’Union locale de Villeneuve-Saint-Georges et membre du comité départemental CGT de Seine-et-Oise.

Célibataire, il mourut au début de l’année 1938.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article108580, notice DECELLE Georges par Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 18 juillet 2012.

Par Claude Pennetier

SOURCES : RGASPI, 495 270 2874, autobiographie du 26 novembre 1937. — Le Travailleur parisien, avril-juin 1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément