CUENNE Élisée, Amaury

Par Jean Maitron et Claude Pennetier

Né le 14 août 1908 à Bordeaux (Gironde), élève de l’École normale de garçons de Chartres (Eure-et-Loir), Élisée Cuenne fut exclu le 27 mai 1926 de l’EN pour avoir lu l’Humanité et diffusé l’École Émancipée. Il suivit ensuite trois mois d’instruction professionnelle à Toulouse (Haute-Garonne) et devint surnuméraire des PTT à Dreux (Eure-et-Loir). Cuenne reprit ses activités politiques et intervint dans une réunion publique à Chartres, le 26 février 1927. Le préfet demanda sa mutation, mais le ministère n’y était pas favorable, alléguant que les arguments développés par Cuenne « n’ont pas le caractère subversif qui leur avait été attribué ». L’administration l’engagea à se montrer dorénavant « très réservé dans ses manifestations extérieures » (ministre du Commerce au ministère de l’Intérieur, Paris le 16 août 1927). Cuenne exerça à Mourmelon-le-Grand (Marne) et Provins (Seine-et-Marne), avant de se faire mettre en disponibilité le 1er août 1928. Il fut arrêté peu après à l’Isle-sur-Marne, sur un mandat du parquet de Melun pour provocation de militaires à la désobéissance. Mis en liberté provisoire le 7 septembre 1928, il s’installa à Paris chez son beau-frère Lucien Puech, commis des PTT.

Il arriva à Rouen en 1932 et, bien que communiste, il s’inscrivit au syndicat confédéré des PTT. L’année suivante, il créa une cellule des PTT, « le ponton » et devint secrétaire du comité de lutte contre la guerre et le fascisme. En 1934 il était secrétaire départemental de la Seine-Inférieure du Secours Rouge International (SRI).

Le 20 avril 1934, il fut arrêté lors de la manifestation contre les « Croix de feu ». Révoqué quelque temps plus tard pour avoir organisé une grève contre les Assurances sociales au tri postal du centre « Rouen-gare », il quitta Rouen en 1935, pour devenir rédacteur en chef de la Défense, organe de la section française du SRI, à Paris.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article107584, notice CUENNE Élisée, Amaury par Jean Maitron et Claude Pennetier, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 3 avril 2015.

Par Jean Maitron et Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13747, F7/13809. — Arch. Com. Rouen, 7 F 3, réunions syndicales de 1926 à 1934. — Le Progrès Social, Fonds ancien de Dieppe.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément