COUPINY Gustave, Marius, Philémon

Par Jacques Girault

Né à Toulon (Var), le 7 septembre 1880, fils d’un chaudronnier sur fer, Coupiny se maria dans la ville en juillet 1901 et eut deux enfants. Ouvrier ajusteur à l’Arsenal maritime (atelier des torpilles), il était membre du groupe anarchiste « La Jeunesse libre » en 1905-1906 et considéré comme antimilitariste. Inscrit au Carnet B, il devint membre du conseil d’administration du syndicat des ouvriers de l’Arsenal, le 17 août 1919, et était alors considéré comme « révolutionnaire ». Nommé archiviste, il habitait le quartier Saint-Roch. Adhérent du Parti communiste dès sa création, il fut membre du bureau du syndicat CGTU dès le début. Trésorier de la cellule « Toulonville » en 1927 et en 1929, il devint membre du comité du rayon communiste le 13 juin 1929. Il devait être, selon la police, le secrétaire de la future cellule de l’Arsenal. Membre de la commission exécutive de la neuvième union régionale CGTU en 1928, il ne fut présent qu’à deux réunions. Aussi ne fut-il pas réélu l’année suivante.

Le 5 mai 1929, candidat aux élections municipales de Toulon sur la liste du « Bloc ouvrier et paysan », il obtint 1 272 voix sur 25 500 inscrits et conserva 902 voix au deuxième tour.

Selon les listes électorales de 1934, il habitait dans la basse-ville. En 1939, il était le trésorier du journal communiste Rouge-Midi. Veuf, il mourut à Toulon, le 21 août 1973.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article107145, notice COUPINY Gustave, Marius, Philémon par Jacques Girault, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 4 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat. F7/13021, 13118, 13164. — Arch. Dép. Var, 2 M 7.32.3 ; 4 M 53 ; 4 M 59.4.2 ; 3 Z 7.6. — Arch. Troisième Région mar. 2 A2/24. — Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément