AVEZ Pierre, Georges

Par Michel Dreyfus

Né le 4 février 1937 à Lille (Nord) ; gazier-électricien ; syndicaliste CFTC ; membre de l’ACO.

Le père de Pierre Avez entra en 1938 aux Chemins de fer et y resta jusqu’à la retraite. Sa mère travailla à Électricité du Nord de la France comme secrétaire et quitta l’établissement quelque temps après la nationalisation d’EDF. Tous deux étaient catholiques pratiquants et firent faire du scoutisme au jeune Pierre.
Pierre Avez fit ses études primaires et une partie du secondaire au collège Jeanne d’Arc (aujourd’hui Saint-Paul) à Lille, puis obtint un CAP d’horlogerie. Il entra en juillet 1954 a EDF au Centre régional de transport et de télécommunication (CRTT) Nord où il fut chargé de l’entretien et de la réparation des matériels de protection et des enregistreurs de puissance moyenne. Après son service militaire dans l’armée de l’air en 1956-1958 — il fut « troublé et marqué par les opérations en Algérie » —, il fut affecté comme agent technique à EDF-CRTT Nord, dans le sous-groupe de Rouen jusqu’en 1965 où il fut détaché comme permanent syndical pour une période de quatorze ans. Il s’était marié le 4 avril 1959 à Lezennes (Nord) avec Renée Harinck dont il divorça en février 1977 et se remaria la même année, en septembre à Framerville-Rainecourt (Somme) avec Marie-Françoise Boussemart. En 1980, après avoir suivi un an de réinsertion professionnelle au service commercial du centre EGF de Douai (Nord), il fut chef de la section clientèle au centre d’Amiens (Somme) jusqu’à son départ à la retraite en février 1992. Sa sœur, Thérèse Avez, se maria avec Pierre Rogge*, que Pierre Avez encouragea à adhérer à la CFTC et qui devint ensuite secrétaire de la Fédération Gaz-Électricité.
Pierre Avez avait adhéré à la CFTC dès 1954 et commença vraiment à militer à son retour du service militaire, tout en le faisant également au sein de l’Action catholique ouvrière (ACO). Secrétaire adjoint du syndicat de Rouen et délégué au Comité mixte à la production, il fut élu au comité directeur de la Fédération Gaz-Électricité (catégorie B, élue par le congrès), lors du XXe congrès fédéral (Issy-les-Moulineaux, octobre 1964). Il fut réélu jusqu’au XXIIe congrès (Tours, mars 1973). À partir de 1964, aux côtés de Marc Chesnot et Maurice Luneau , il prit également des responsabilités interprofessionnelles. En 1965, il devint responsable régional, chargé notamment de la formation, et en Mai 68 il « porta » le syndicat dans l’action.
Début 1971, Pierre Avez quitta la Normandie pour la Région Nord où il devint responsable régional EGF, secrétaire du syndicat de Lille et membre du bureau de l’Union régionale interprofessionnelle jusqu’en 1975. De 1976 à 1979, il fut le responsable du syndicat de l’équipement de Paris et de la Tour EDF-GDF de la Défense, dans un milieu formé essentiellement de cadres et de techniciens. Il fit également partie du bureau de l’Union régionale parisienne (URP) et du conseil de l’Union régionale interprofessionnelle.
Depuis 1990, Pierre Avez était président de l’ADMI, association d’insertion par le logement, proche de la fondation Abbé Pierre.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article10556, notice AVEZ Pierre, Georges par Michel Dreyfus, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 22 octobre 2013.

Par Michel Dreyfus

SOURCES : Notice fournie par l’intéressé. — Gaz-Électricité, n° 144 (novembre 1964) et 191 (mai 1970). — Archives FGE-CFDT : candidatures et élections.- État civil.

Version imprimable Signaler un complément