BRODIER Jean

Secrétaire du syndicat libre des travailleurs des Métaux de Valenciennes (Nord), Jean Brodier était, en 1937, secrétaire de l’Union locale des syndicats CFTC de la région de Valenciennes (Voir Broutin Charlemagne*).

En juillet 1940, présent à Toulouse, il rencontra le cégétiste Julien Forgues pour rédiger une résolution commune condamnant le régime de Vichy. A l’occasion du 1er mai 1942, il constitua le « Mouvement ouvrier français » groupant des cégétistes et de chrétiens, équivalent clandestin du Comité d’études économiques et syndicales de la zone Nord. Y participèrent côté CFTC : Catoire, Myngers, Naillod, Coutaz, Poimbœuf, Rose, Morandat...

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article102610, notice BRODIER Jean, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 28 mars 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Nord, M 595/74. — Alya Aglan, La Résistance sacrifiée. Le mouvement de Libération Nord, Flammarion, 1999.

Version imprimable Signaler un complément