ANTOINE Léon, Joseph

Né le 24 mars 1896 à Ehuns (Haute-Saône), mort le 24 septembre 1966 à Magnières (Meurthe-et-Moselle) ; militant socialiste de Meuthe-et-Moselle.

D’un père garçon meunier, manoeuvre aux tissages Bechmann de Val-et-Chatillon (Meurthe-et-Moselle), Léon Antoine y créa, en décembre 1933, un syndicat confédéré, dont il allait rester secrétaire jusqu’en 1939. Il représenta l’Union interdépartementale des syndicats de Meurthe-et-Moselle et des Vosges aux assises de la paix et de la Liberté au stade Buffalo, à Paris, le 14 juillet 1935 et prit la parole le 1er mai 1936 à Saint-Dié (Vosges). Secrétaire de l’UL de Val-et-Chatillon, créée en avril 1937, il fut élu membre de la CA de l’UD de Meurthe-et-Moselle au congrès du 30 mai 1937. Aux élections législatives de 1958, il fut candidat socialiste dans l’arrondissement de Lunéville.

Léon Antoine se maria le 25 février 1922 à Rupt-sur-Moselle (Vosges) avec Jeanne Marie Julie Rémy.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article10146, notice ANTOINE Léon, Joseph, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 18 octobre 2010.

SOURCES : Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, 10 M 86 (Unions syndicales). — Le Réveil ouvrier, 15 août et 8 décembre 1934, 20 juillet 1935, 29 avril 1936, 12 juin 1937.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément