BORELLI Joseph, Philippe

Par Jacques Girault et A. Olivesi

Né le 4 janvier 1895 à Marseille (Bouches-du-Rhône), mort le 23 novembre 1969 à Marseille ; électricien ; militant communiste ; conseiller municipal puis adjoint au maire de Pourcieux (Var).

Fils d’un cocher et d’une marchande de volailles, Joseph Borelli avait été gravement blessé à la guerre. Son père Marius, Félix Borelli, né à Marseille, le 9 novembre 1866, devenu représentant, candidat SFIO au conseil général dans le deuxième canton de la ville, le 14 mai 1922, fut battu. Se confond-il avec Félix Bourrely, candidat, sur la liste socialiste-communiste conduite par Sabiani aux élections municipales de mai 1925 ?

Joseph Borelli se maria à Roanne (Loire) en avril 1919 et se remaria à Marseille en février 1924 où il était électricien. Cafetier à Pourcieux (Var), communiste, élu conseiller municipal le 5 mai 1935, avec 46 voix sur 128 inscrits, il devint adjoint au maire par 7 voix contre 3. Il quitta la commune vers 1940 pour Noves (Bouches-du-Rhône). Il fut déchu de ses fonctions d’adjoint à la suite de la loi du 20 janvier 1940.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article101206, notice BORELLI Joseph, Philippe par Jacques Girault et A. Olivesi, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 12 juillet 2013.

Par Jacques Girault et A. Olivesi

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône ; V M2/256 ; 282 et Arch. Dép. Var ; 3 Z 2.14 ; 3 Z 4.20. — Presse locale. — Sources orales.

Version imprimable Signaler un complément