BONNOT Jean-François

Par Henri Louis

Né à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) en 1869. Dès son plus jeune âge J.-F. Bonnot travailla au puits Saint-François ensuite au puits Magny qu’il dut quitter en 1898 lorsqu’il fut choisi pour être le candidat indépendant au poste de délégué mineur de la circonscription de Saint-François. Deux scrutins furent annulés par la préfecture et le candidat des Houillères resta en fonctions. Il fut élu délégué le 4 octobre 1899 à la suite de la grève de juin.

Socialiste, J.-F. Bonnot fut élu conseiller municipal de Montceau en 1900, maire adjoint l’année suivante et conseiller général.

Par la suite J.-F. Bonnot fut secrétaire puis président du syndicat des mineurs. Un certain Bonnot — y a-t-il identité ? — fut élu trésorier adjoint de l’UD-CGT à l’issue du congrès tenu à Epinac-les-Mines (Saône-et-Loire) le 27 janvier 1924 — voir Roux.

J.-F. Bonnot fut de nouveau élu conseiller général le 10 février 1935 en remplacement de Claude Forest décédé.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article101112, notice BONNOT Jean-François par Henri Louis, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 17 novembre 2011.

Par Henri Louis

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément