ANGLADE Michel, Louis

Par Éric Belouet

Né le 26 juin 1936 à Cahors (Lot) ; électricien ; permanent de la JOC (1961-1965), dirigeant du CFEI (1965-1971) ; responsable de la Fédération gaz-électricité CFDT à Toulouse (1982-1992), administrateur de la CMCAS de Toulouse (Haute-Garonne), administrateur de la CCAS.

Fils d’Alain Anglade, mécanicien électricien, et de Marcelle née Molis, sans profession, domiciliés à Cahors, Michel Anglade avait deux frères. Il fréquenta l’école EDF de Guier-le-Chatel et obtint un CAP d’électricien. Il commença à travailler au Centre EDF de Cahors en 1958.

Militant de la JOC, il fut permanent de cette organisation de décembre 1961 à 1965, puis de la JOC internationale (JOCI) en devenant l’un des dirigeants du Centre de formation et d’échanges internationaux (CFEI) créé par la JOC et la JOCF en 1960 à Nogent-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne). Il quitta définitivement la JOC en février 1971. Il s’était marié le 28 mai 1966 à Moissac (Tarn-et-Garonne) avec Paulette Cueff, elle-même ancienne permanente de la JOCF, et trois enfants naquirent de cette union.

Michel Anglade revint à l’EDF comme technicien statistiques au Centre de Toulouse (Haute-Garonne) et s’engagea à la CFDT. Il entra au comité directeur de la Fédération Gaz-Électricité comme représentant de la région Midi-Pyrénées à l’issue du XXIIIe congrès de la FGE (Tours, mars 1973). Réélu au congrès suivant (Guidel, novembre 1975), il accéda en 1976 à des responsabilités nationales. Toujours sur le plan syndical, il assuma des fonctions au sein des activités sociales d’EDF-GDF comme administrateur de la Caisse d’action sociale (CAS) de Toulouse pendant neuf ans puis de la Caisse centrale d’activités sociales (CCAS) à Paris pendant six ans. En 1982, il devint responsable de la CFDT du Centre de Toulouse-Ville et siégea en commission sociale paritaire (CSP). Il partit à la retraite en 1992.

Il fut en outre responsable de la Confédération syndicale des familles (CSF) dans son quartier et adhéra au PS de 1971 à 1975. Retiré à Cugnaux (Haute-Garonne), il prit en 1991 la présidence de l’association d’emplois familiaux « Multi Services Entraide 31 », qu’il détenait toujours en 2004.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article10109, notice ANGLADE Michel, Louis par Éric Belouet, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 17 octobre 2013.

Par Éric Belouet

SOURCES : Arch. JOC (SG), fichier des anciens permanents. — Arch. FGE-CFDT. — Gaz-Electricité, avril 1973, décembre 1975. — Notes de M. Anglade (15 décembre 1995), transmises à Pierre Rogge (FGE).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément