BON Jean, Émile

Par Justinien Raymond

Né à Paris, le 16 octobre 1872, mort le 26 décembre 1944 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) ; employé à la préfecture de la Seine ; militant et député socialiste.

Jean Bon était le fils d’un employé et d’une limonadière. Après de courtes études, il fut employé à la préfecture de la Seine. Entré dans l’action socialiste, il fut élu député de la Seine par la 5e circonscription de Saint-Denis, en 1914, au second tour, par 8 900 voix sur 28 761 inscrits contre 8 229 à Willm et 3 238 à Pensa. La guerre venue, Jean Bon appartint à la majorité fidèle à la Défense nationale et, lorsqu’elle fut renversée, il s’éloigna du Parti socialiste SFIO, et le quitta en 1919 pour le Parti socialiste français qui le porta à son Comité central. Non réélu en 1919, il se consacra pendant de longues années à la propagande en faveur de la Ligue des droits de l’homme (LDH). En 1919, Jean Bon était membre du conseil de l’ordre du Grand Orient.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article100831, notice BON Jean, Émile par Justinien Raymond, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 25 juillet 2018.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Ass. Nat. dossier biographique. — Compère-Morel, Grand Dictionnaire socialiste, op. cit. — H. Coston, Dictionnaire de la politique française, Paris, 1967.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément