BLONDEL Eugène, Désiré

Ancien militant anarchiste, membre du Parti communiste depuis 1921, Blondel fut pendant quelques années le gérant de l’hebdomadaire L’Enchaîné, organe de presse de la région Nord du Parti communiste, alors qu’il était dans un hospice de Lille. Il fut condamné, en 1930, à trois mois de prison pour « incitation de militaires à la désobéissance », à la suite d’un article paru dans son journal.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article100549, notice BLONDEL Eugène, Désiré, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 3 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Dép. Nord, M 154/195 A. — Renseignements fournis par A. Ramette.

Version imprimable Signaler un complément