BALLY Étienne

Par Maurice Moissonnier

Né le 29 septembre 1869 à Lyon VIe arr., mort le 27 février 1940 à Villeurbanne (Rhône) ; conseiller municipal de Villeurbanne.

Membre du Parti SFIO, E. Bally faisait partie depuis le 10 décembre 1919 de la municipalité de Villeurbanne (Rhône). En 1921, après le congrès de Tours, il rallia le Parti communiste avec 17 élus sur 29 que comptait le conseil. Deuxième adjoint au maire Jules Grandclément, à partir du 7 mai 1922, il fut désigné comme secrétaire de la section Villeurbannaise du jeune Parti communiste SFIC. Cependant, en 1922, un désaccord survint au conseil municipal à la suite de l’attitude du maire qui avait décidé de favoriser parmi les employés municipaux l’implantation de la CGTU. Bally ne suivit pas la fraction du conseil qui se désolidarisa avec Grandclément jusque dans la démission et demeura à son poste avec P. Bernard. Aux élections municipales du 26 octobre 1924, il figura en deuxième position sur une liste d’union socialiste-communiste qui fut battue nettement (de 400 à 500 voix contre 2 800 à 3 000 aux communistes conduits par Grandclément et 5 100 à 5 500 aux socialistes conduits par Lazare Goujon qui furent élus). Bally fut exclu du PC.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article97803, notice BALLY Étienne par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 14 mars 2017.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Le Cri du Peuple du Sud-Est, 22 janvier 1921. — Presse locale : Lyon Républicain et Le Progrès 1922-1924. — Le Progrès, 25 août, septembre, 27 octobre 1924. — Renseignements communiqués par la mairie de Villeurbanne, 8 janvier 1980.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément