VALABRÈGUE Abel

Nommé, le 24 avril, chirurgien aide-major au 22e bataillon fédéré, il signa, avec le commandant Noro, les capitaines Denis et Heydecker, les officiers Canard, Dupuis Félix, Keller, Michaux, Raux et Vergne, une protestation contre l’ » abominable férocité » des soldats de Versailles qui fusillèrent, le 11 mai 1871, des soldats blessés appartenant à son bataillon.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article72171, notice VALABRÈGUE Abel , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Murailles... 1871, op. cit., 11 mai. — J.O. Commune, 25 avril.

Version imprimable Signaler un complément