FRONTY Edmond [FRONTY Joseph, Edmond]

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

Né le 1er mars 1898 à Brive-la-Gaillarde (Corrèze), mort le 25 octobre 1945 à Paris (XVe arr.) ; dirigeant de la Fédération postale CGT.

Fils d’un sabotier, Edmond Fronty fut blessé pendant les combats de la Première Guerre mondiale. Commis principal des PTT, il milita à la Fédération postale unitaire (CGTU) dès 1922 et appartint à la tendance « syndicaliste pure ». On ignore la date de son passage à la CGT. En 1931, sa signature figurait dans le Cri du Peuple, journal qui appelait à l’unité syndicale. Il représenta la Fédération postale au XXIIIe congrès de la CGT (Paris, septembre 1935), au XXIVe (Toulouse, mars 1936) et au XXVe (Nantes, novembre 1938). Il était, en 1938, secrétaire adjoint du syndicat national des agents des PTT dont Henri Giroux assurait le secrétariat général.

Fait prisonnier par les Allemands en 1940, Edmond Fronty dut sa libération à sa qualité d’ancien combattant. Il fut par la suite accusé d’avoir fait des conférences dans les camps de prisonniers. Au début de l’année 1943, une Fédération postale clandestine fut constituée, sous la présidence de Louis Saillant*, avec Aimé Cougnenc* au secrétariat général, Jean Mathé* et Edmond Fronty comme secrétaires. Mais des syndicalistes, la plupart membres du Parti communiste, créèrent une autre organisation dirigée par Emmanuel Fleury et Digat. La France socialiste du 17 mai 1943 signalait sa présence à un meeting de René Chateau, président de la Ligue de pensée française, salle Wagram.

En septembre 1944, Cougnenc et Fronty furent arrêtés à la demande, semble-t-il, de militants de la Fédération postale CGT. Edmond Fronty séjourna pendant quatre semaines au camp de Drancy et mourut un an plus tard.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article23696, notice FRONTY Edmond [FRONTY Joseph, Edmond] par Jean Maitron, Claude Pennetier, version mise en ligne le 21 novembre 2008, dernière modification le 15 octobre 2013.

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. PPo. 307. — La Révolution prolétarienne, mai 1947. — Alain Bergounioux, Force ouvrière, 1975, p. 23. — Arch. IHS CGT des PTT. - État civil de Brive-la-Gaillarde.

Version imprimable Signaler un complément