DUTRIÉVOZ Dora [née TROTTET Dora]

Par Maurice Moissonnier

Née le 6 septembre 1897 à Brenthonne (Haute-Savoie) ; militante du Parti communiste légal puis illégal dans le Rhône, conseillère municipale de Villeurbanne.

La Première Guerre mondiale marqua très profondément la vie de Dora Trottet. Deux de ses frères furent tués au front ; la carrière exploitée par le père, tailleur de pierre socialiste, fut fermée faute de main d’œuvre ; l’année 1922 vit la disparition du chef de famille enlevé par une crise cardiaque ; tous ces malheurs détruisirent la famille. La jeune fille émigra à Lyon où elle exerça de nombreux métiers : cuisinière, ouvrière, aide soignante à l’hôpital psychiatrique de Bron. En 1920, elle s’était mariée à Antoine Dutriévoz* et elle ne tarda pas, en 1925, à suivre son engagement politique en adhérant au Parti communiste. Après avoir fait du travail de couture à domicile, elle parvint à acheter un petit magasin de dégraissage « La Rose rouge » 16 rue Sully, dans le quartier lyonnais de Brotteaux.

Elle participa à toutes les activités de son mari, se passionnant pour la culture comme pour la politique, elle apprit la natation et le piano... Après l’arrestation de son mari, elle contribua à l’activité clandestine du PC, hébergeant de nombreux « illégaux » de la Résistance (Georges Maranne, Juliette Fajon, Mathilde Péri, Ginette Neveu, Francine Fromont) assurant, sous le nom d’Antoinette, des liaisons et transformant le magasin qu’elle avait remonté avec une amie d’enfance à Villeurbanne, rue Henri-Barbusse, en « boîte aux lettres ».

À la Libération, elle fut membre communiste du conseil municipal de Villeurbanne municipalité de Lazare Goujon de 1947 au 26 février 1954 (démission). Pendant plusieurs années, elle assura la trésorerie départementale de l’Amicale des anciens d’Eysses où avait été détenu son mari mort en déportation.

Elle était mère de Gabrielle Dutriévoz.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article23573, notice DUTRIÉVOZ Dora [née TROTTET Dora] par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 14 mars 2017.

Par Maurice Moissonnier

SOURCE : Documents familiaux et informations transmis par Madame Gaby Mauzé-Dutriévoz. — Arch. Municipales de Villeurbanne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément