LE CANU Adrien, Jules

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 22 septembre 1917 à Équeurdreville (Cherbourg-Équeurdreville-Hainneville, Manche), mort au combat le 18 juin 1944 à Sérent (Morbihan) ; agent SNCF ; FFI.

Adrien Jules Le Canu était le fils d’Adrien Le Canu, marin de direction au port de Cherbourg (Manche), décédé, et de Maria Julia Augustine Dorcy. Il avait épousé Geneviève Louise Albertine Michel, et le couple était domicilié à Auray, où Adrien Le Canu exerçait la profession de chauffeur à la SNCF.

Il s’engagea dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI) au sein du 2e Bataillon FFI du Morbihan commandé par Yves le Garrec, [pseudonyme dans la Résistance : commandant Yves]. Il participa en juin 1944 comme sergent-chef FFI à la formation du camp de Saint-Marcel (base Dingson), où des centaines de maquisards furent rassemblés, armés, et formés par les parachutistes SAS (Special air service) de la France libre.

Le dimanche 18 juin 1944 à l’aube, deux tractions-avant de la Feldgendarmerie de Ploërmel en patrouille franchirent le périmètre du camp et furent interceptées sur la route conduisant du bourg de Saint-Marcel au hameau de l’Abbaye en Bohal, au lieu-dit Les Hardys-Béhélec, où avait été installé un poste de sécurité composé de SAS et de FFI. Quatre Allemands furent tués, trois autres blessés et faits prisonniers, mais un feldgendarme parvint à prendre la fuite et à rejoindre la garnison allemande de Malestroit pour donner l’alerte. À 9 heures du matin, le camp de Saint-Marcel fut attaqué en force par la Wehrmacht. Le sergent-chef Adrien Le Canu fut tué au combat. Son corps fut retrouvé le 19 août 1944 à la Ferme de la Nouette en Sérent.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».

Dans le Morbihan, le nom d’Adrien Le Canu est inscrit sur la liste des « FFI » du monument aux morts 1939-1945 de Sérent.
À Auray, il est gravé sur la plaque commémorative apposée dans le hall de la gare SNCF et sur le stèle érigée sur la place de la gare, ainsi que sur le monument dédié aux FFI du 2e Bataillon du Morbihan.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197106, notice LE CANU Adrien, Jules par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 18 novembre 2017, dernière modification le 28 juillet 2018.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le monument aux morts 1939-1945 de Sérent
Sur le monument aux morts 1939-1945 de Sérent
Dans le hall de la gare SNCF d’Auray
Dans le hall de la gare SNCF d’Auray
Sur la place de la gare à Auray
Sur la place de la gare à Auray
Sur le mémorial FFI d’Auray
Sur le mémorial FFI d’Auray
SOURCE  : Photos Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 71 698 — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — Mémorial GenWeb. — Site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56. — État civil, Cherbourg (acte de naissance) ; Sérent (acte de décès) ; Auray (transcription de l’acte de décès).

Version imprimable Signaler un complément