VDOVITCHENKO Marcelle [née PERREUR Marcelle]

Par Jacques Girault

Née le 23 juillet 1929 à Lyon (Rhône, IIe arr.) ; journaliste puis PEGC dans l’Ain ; militante communiste dans les Hautes-Alpes, dans la Loire, dans le Rhône puis dans l’Ain.

Fille d’un magasinier communiste, Marcelle Perreur, titulaire du baccalauréat, adhéra à l’Union de la jeunesse républicaine de France en 1947 dans les Hautes-Alpes et devint la secrétaire départementale de l’organisation. Puis en 1951, elle habitait à Saint-Etienne (Loire) et fit partie du bureau de la fédération de la Loire de l’Union des jeunes filles de France jusqu’en 1953.

Elle adhéra au Parti communiste français à Briançon (Hautes-Alpes) en 1948 et fut élue au comité et au bureau fédéral dans les années suivantes. Permanente à la rédaction du Patriote à Saint-Etienne puis à La République à Lyon de 1951 à 1958, elle suivit le stage pour la presse communiste organisé par le PCF.

Employée de presse, elle se maria en novembre 1953 à Briançon avec André Montagne (14 juin 1924 à Lyon, IVe- 23 avril 1961, Lyon, IIIe), employé de presse, militant communiste.

La disparition ou les difficultés de la presse communiste l’amenèrent à demander un poste d’institutrice dans le Rhône en 1958. Nommée à Villeurbanne, membre du Syndicat national des instituteurs, elle fut la responsable syndicale dans son école (La Ferrandière).

Membre du comité, puis du secrétariat de la section communiste de Villeurbanne-Est, elle fut élue à la commission fédérale de contrôle financier en 1961, puis au comité de la fédération communiste du Rhône de 1962 à 1972. Elle suivit l’école centrale du PCF d’un mois en 1962 et fut candidate aux élections municipales de Villeurbanne en 1965 en treizième position sur la liste présentée par le PCF et le Parti socialiste unifié (sous le nom de Montagne) et en 1971, en cinquième position sur la liste « unique de la gauche pour une gestion sociale, moderne et démocratique » à direction communiste (sous le nom de Vdovitchenko).

Veuve, elle se remaria en septembre 1965 à Villeurbanne avec André Vdovitchenko, né le 26 juin 1936 à Lyon (IIeme arr.), instituteur devenu professeur d’anglais, militant communiste. Ils eurent trois enfants.

Nommée professeur d’enseignement général au collège de Belley (Ain), toujours responsable du SNI, elle habita Arbignieu où, membre de l’amicale laïque, elle était la vice-présidente du Sou des écoles. Membre du comité de la section communiste de Belley, elle entra au comité de la fédération communiste en 1982, au bureau fédéral de 1985 à 1990 avant de redevenir seulement membre du comité fédéral de 1990 à 1994.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article180444, notice VDOVITCHENKO Marcelle [née PERREUR Marcelle] par Jacques Girault , version mise en ligne le 7 mai 2016, dernière modification le 30 octobre 2019.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. mun. Villeurbanne (François Rysto). — Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément