VALANCE André, Auguste

Par Jacques Girault

Né le 24 décembre 1917 à Forcelles-Saint-Gorgon (Meurthe-et-Moselle) ; mort le 28 août 2010 à Feyzin (Rhône) ; PEGC ; militant socialiste ; adjoint au maire de Villeurbanne, conseiller général.

Fils d’un employé aux chemins de fer et d’une couturière, André Valance, instituteur, se maria en juillet 1937 à Lyon (Rhône). Divorcé, il se remaria en août 1949 à la mairie du VIIe arrondissement de Lyon. Instituteur dans les années 1950 à l’école de garçons de la rue Vendôme dans le VIe arrondissement de Lyon, il devint professeur d’enseignement général des collèges.

Membre de la commission exécutive de la fédération socialiste SFIO, secrétaire administratif et trésorier adjoint de la fédération au début des années 1950, lors du congrès fédéral, le 10 février 1952, il rapporta sur la grève des enseignants du 9 novembre 1951. En novembre 1952, il était le secrétaire de la section socialiste du VIe arrondissement pour encore une année. Il fut réélu à la CE fédérale en 1954. Il adhéra au Parti socialiste après le congrès d‘Epinay et joua un rôle important dans l’organisation du nouveau parti où le maire Étienne Gagnaire, exclu de la SFIO en 1967, animait un mouvement socialiste indépendant.

Élu conseiller général du canton de Villeurbanne-Nord en 1964, il conserva son siège aux élections suivantes.

André Valance habitait Villeurbanne. Élu conseiller municipal en 1959, il devint adjoint au maire en 1962. Réélu en 1965, il conserva son poste d’adjoint, délégué à l’urbanisme. En 1971, il affronta la liste du maire sortant à la tête d’une liste d’union de la gauche qui fut battue. Après la victoire de Charles Hernu aux élections municipales de 1977, il devint son chef de cabinet.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article179751, notice VALANCE André, Auguste par Jacques Girault, version mise en ligne le 6 avril 2016, dernière modification le 6 avril 2016.

Par Jacques Girault

SOURCES : OURS, fédération SFIO du Rhône. — Le Progrès, 1er septembre 2010. — Notes de Claude Pennetier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément