BOYER Auguste, Louis

Par Jacques Girault

Né le 22 mai 1898 à Cotignac (Var), mort le 30 mai 1977 à la Seyne (Var) ; employé du PLM ; communiste.

Fils d’un messager, Boyer, employé au PLM à Brignoles (Var), s’y maria en septembre 1920. Candidat communiste aux élections municipales complémentaires le 27 septembre 1925, il obtint 77 voix sur 1 138 inscrits. « Sympathisant » communiste, à nouveau candidat sur la liste rouge du « Bloc ouvrier et paysan », le 25 janvier 1931, il obtint 89 voix sur 1 251 inscrits, et 117 voix au deuxième tour. À nouveau candidat sur la liste du « Bloc ouvrier et paysan et d’unité d’action antifasciste », il obtint, le 5 mai 1935, 277 voix sur 1 416 inscrits et 457 voix au deuxième tour.
Boyer quitta peu après Brignoles. Il mourut à la Seyne (Var), le 30 mai 1977.
En janvier 1924, le secrétaire du syndicat des cheminots de la Seyne s’appelait Boyer. Est-ce lui ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article1439, notice BOYER Auguste, Louis par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 29 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7.30.1 ; 2 M 7.41.1 ; 2 M 7.32.1 ; 2 M 7.35.1 ; 3 Z 2.5. — Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément