SOUCHON Claude

Né le 26 février 1860 à La Bénissons-Dieu (Loire), mort le 1er juin 1937 à Villeurbanne (Rhône) ; ouvrier puis employé des Cuirs et Peaux à Villeurbanne ; militant syndicaliste CGT, CGTU, CGT ; proche des anarcho-syndicalistes.

Ouvrier des Cuirs et Peaux à Villeurbanne (Rhône), Claude Souchon passa de la CGT à la CGTU en 1922. Il fut membre de la première commission exécutive de l’Union des syndicats unitaires du Rhône en 1922 et 1933 et représenta les ouvriers de la chaussure au premier congrès ordinaire de l’UD unitaire du Rhône tenu à Villeurbanne le 5 août 1923. Son syndicat appuyait alors les orientations de Henri Fourcade* , signataire du « pacte » des anarcho-syndicalistes rendu public le 15 juin 1922.

Lorsque le 1er janvier 1935 se réalisa la réunification syndicale des Cuirs et Peaux, Claude Souchon fut élu trésorier adjoint du nouveau syndicat. Il était alors enregistré comme employé.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article131498, notice SOUCHON Claude , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 14 mars 2017.

SOURCES : Arch. de l’UD-CGT du Rhône. — Bulletin officiel de l’Union des syndicats du Rhône, 1922. — C.r. congrès cité.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément