ODIN Alexis, Hippolyte

Par Maurice Moissonnier

Né le 19 septembre 1883 à Saint-Clément-sur-Valsonne (Rhône), mort le 29 octobre 1945 à Chavanay (Loire) ; artisan tisseur ; militant communiste.

Fils d’un tisseur, Alexis Odin était un militant socialiste que la guerre conduisit dans les rangs des minoritaires. En 1920, secrétaire de la section de Villeurbanne de l’Association républicaine des anciens combattants (ARAC), il milita pour l’adhésion à la IIIe Internationale. Lors de la création du Parti communiste dans le Rhône, il fut élu secrétaire adjoint de la section communiste de Villeurbanne où il était employé à la mairie. En décembre 1922, on le retrouve secrétaire chargé de la propagande de la Fédération nationale des employés et ouvriers des services publics des départements, villes et communes (voir Henri Costel).

Depuis le 1er octobre 1922, il résidait à Saint-Denis (Seine). Inscrit au Carnet B, il fut élu membre du comité directeur de l’ARAC lors des congrès de Levallois (août 1921) et de Limoges (août 1922). En 1922, il fit l’objet d’une enquête. Il n’était pas inscrit sur les listes électorales de Saint-Denis.

Alexis Odin se fixa ensuite à Villefranche-sur-Saône (Rhône) et fut candidat communiste aux élections législatives de 1928 dans la 2e circonscription de cette ville. Il obtint 967 voix au 1er tour, mais son concurrent principal, le radical-socialiste Bonnevay, l’emporta avec 10 168 voix. Installé à Lyon, il fut une seconde fois candidat en 1932 dans la 5e circonscription de la ville et obtint 538 voix au 1er tour alors que le radical-socialiste Bruyas était élu avec 4 042 voix.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article124258, notice ODIN Alexis, Hippolyte par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 5 mai 2013.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13836. — Arch. Dép. du Rhône, série M, élections 1928-1932. — Le Cri du peuple du Sud-Est, 1921. — Le Progrès et Lyon républicain, 1928-1932. — G. Lachapelle, Les élections législatives, op. cit. — La Vie socialiste, 14 mai 1932.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément