MOREL Emmanuel

Par Maurice Moissonnier

Né le 10 octobre 1880 à Samognat (Ain) ; représentant de commerce ; militant socialiste puis communiste ; conseiller municipal de Villeurbanne.

Représentant de commerce, Emmanuel Morel fut élu le 10 décembre 1919 sur la liste municipale socialiste de Villeurbanne conduite par Jules Grandclément* et fit partie des dix-huit élus sur 29 qui rallièrent en 1921 le jeune Parti communiste. À la suite d’une crise municipale qui, en 1922, se solda par l’échec à une élection partielle de quinze communistes (dont Grandclément), il donna son appui au nouveau maire communiste P. Bernard* mais s’opposa à lui lorsque ce dernier, aux élections municipales du 26 octobre 1924 constitua une liste d’union socialiste-communiste opposée à la liste du parti conduite de nouveau par Grandclément. En sixième position sur cette dernière liste (bien qu’initialement la direction fédérale n’ait pas retenu son nom pour y figurer), il obtint 2 757 voix et la liste conduite par le docteur socialiste Lazare Goujon* l’emporta avec plus de 5 100 voix. Emmanuel Morel demeura donc conseiller municipal jusqu’au 2 novembre 1924.

Il semble que Morel fut ce membre du comité directeur de la Fédération communiste du Rhône qui fit à ce poste un passage rapide et assez terne en 1922-1923.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article123097, notice MOREL Emmanuel par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 15 mars 2017.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Bibliothèque marxiste de Paris, microfilm n° 91. — Le Cri du peuple du Sud-Est, 22 janvier 1921. — Le Progrès, mars 1922, septembre, octobre 1924.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément