MOREL

Par Maurice Moissonnier

Militant lyonnais du syndicat CGT confédéré des employés de Banque et de Bourse.

Employé au Crédit commercial de France, Morel était un militant lyonnais du syndicat CGT confédéré des employés de Banque et de Bourse. Le 15 octobre 1920 il fut élu au conseil syndical de son organisation. Il s’opposa assez vite à la majorité réformiste et, en juillet 1922, au moment de la scission définitive de l’Union départementale des syndicats du Rhône, il démissionna à la fois du conseil syndical et du syndicat. Ce comportement conduit à s’interroger sur l’identité de ce Morel. Il est possible qu’il s’agisse de Emmanuel Morel , conseiller municipal communiste de Villeurbanne, confronté à une crise municipale qui avait justement pour origine le refus du maire Jules Grandclément de reconnaître l’existence du syndicat confédéré des municipaux, produit d’une scission provoquée par les "syndicalistes de la rue Cuvier", Vivier-Merle et Bégrard. Dans la mesure où le syndicat des employés de Banque et de Bourse demeurait chez les confédérés, il devenait impossible à un conseiller municipal communiste de Villeurbanne, de rester membre de cette organisation.

Il est différent d’Emmanuel Morel le conseiller municipal qui est représentant de commerce.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article123077, notice MOREL par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 15 mars 2017.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Archives de l’UD-CGT : Registre de délibérations du syndicat des employés de Banque et de Bourse.— Arch.mun. Villeurbanne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément