MILLET Victor

Par Maurice Moissonnier

Né le 5 octobre 1857 à Marcieux (Savoie), mort le 19 février 1938 à Villeurbanne (Rhône) ; conseiller municipal socialiste SFIO de Villeurbanne, rallié au Parti communiste en 1921.

Victor Millet avait été élu sur la liste socialiste qui avait enlevé en 1919, sous la direction de Jules Grandclément*, la mairie de Villeurbanne. En 1921, il fit partie des dix-huit élus (sur vingt-neuf) qui suivirent la majorité du congrès de Tours et se rallièrent au Parti communiste SFIC. En 1922, éclata un conflit municipal qui, après plusieurs démissions se solda par un échec communiste aux élections partielles. Entre 1922 et 1924, Millet resta avec les conseillers qui soutinrent le nouveau maire Paul Bernard* mais, lorsque ce dernier constitua pour les élections municipales d’octobre 1924 une liste socialiste-communiste, Millet rompit avec lui et se retrouva en septième position sur la liste du PC bien que, dans un premier temps, les instances fédérales du parti n’aient pas prévu sa candidature. Il recueillit 2 858 voix, mais la liste socialiste conduite par le docteur Lazare Goujon* l’emporta avec plus de 5 100 voix.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article122366, notice MILLET Victor par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 15 mars 2017.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Archives de l’Institut du marxisme-léninisme à Moscou, microfilms déposés à la Bibl. marxiste de Paris. — Le Progrès, Lyon Républicain, mars 1922, octobre 1924. — Le Cri du peuple du Sud-Est, 22 janvier 1921.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément