LARCHE-GRANDCLÉMENT Suzanne

Par Maurice Moissonnier

Secrétaire, militante communiste à Villeurbanne (Rhône) après avoir été, avant 1921, militante socialiste.

À l’occasion des élections municipales d’avril-mai 1935, la municipalité socialiste de Villeurbanne du docteur Lazare Goujon ayant voulu faire procéder à l’élection de quatre « conseillères privées » en signe de protestation contre la mise à l’écart des femmes, de la vie politique, elle prit la tête d’une liste féminine présentée par le Parti communiste. Cette liste arriva en tête devant la liste socialiste au premier tour par 2 565 voix contre 2 485, puis l’emporta au deuxième tour par 3 937 voix contre 2 256, résultats qui reproduisaient ceux de l’élection officielle.

Suzanne Larche-Grandclément siégea donc à la municipalité communiste de Villeurbanne dirigée par Camille Joly avec voix consultative.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article115982, notice LARCHE-GRANDCLÉMENT Suzanne par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 14 mars 2017.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Presse locale : Le Progrès. — La Voix du Peuple, organe régional du PC, avril-mai 1935.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément