FOURNIOL Maurice

Par Maurice Moissonnier

Né le 3 août 1882 (?) à Saint-Priest (Rhône), mort le 30 novembre 1937 à La Verpillière (Isère).


En 1920, Maurice Fourniol fut un des 294 signataires de la motion d’adhésion sans réserves à la IIIe Internationale. Conseiller juridique à Villeurbanne (Rhône), militant communiste, Fourniol s’était installé en 1934. Il figura sur la liste conduite par Camille Joly* lors des élections municipales de Villeurbanne le 19 mai 1935. Cette liste du Bloc ouvrier et paysan rassembla 4 314 suffrages contre 3 561 à la liste du maire socialiste sortant Lazare Goujon* et elle fut élue en totalité au deuxième tour avec 6 508 voix. Fourniol représenta la nouvelle municipalité au conseil d’administration de la Société villeurbannaise d’urbanisme et assuma la charge d’ordonnateur du bureau de bienfaisance. Il demeura conseiller municipal jusqu’à sa mort.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article113967, notice FOURNIOL Maurice par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 14 mars 2017.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : La Voix du Peuple, hebdomadaire régional du PC 3 novembre 1937. — Le Congrès de Tours, édition critique, op. cit. — Renseignements fournis par la mairie de Villeurbanne le 8 janvier 1980. — Recherches infructueuses à l’état civil de Saint-Priest, mai 1984.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément