COURTOIS Victor

Par Mairice Moissonnier

Né le 5 octobre 1881 à Caudry (Nord) ; tulliste : conseiller municipal dans l’équipe de Jules Grandclément (1919-1922) puis de Paul Bernard (1922-1924).

Militant socialiste de Villeurbanne (Rhône) élu en 1919 au conseil municipal. En 1921, Courtois fit partie des dix-huit élus (sur vingt-neuf) qui rallièrent après le congrès de Tours, le Parti communiste SFIC. Lorsque survint, en 1922, la crise qui divisa le conseil, à propos de la reconnaissance exclusive de la CGTU comme syndicat du personnel municipal, il semble avoir observé une réserve prudente. Aux élections municipales du 26 octobre 1924, il fut de la dizaine d’élus écartés d’une nouvelle candidature par le bureau fédéral du Rhône.

Domicilié 6 rue des Alliés à Villeurbanne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article107248, notice COURTOIS Victor par Mairice Moissonnier, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 29 octobre 2016.

Par Mairice Moissonnier

SOURCES : Le Cri du Peuple du Sud-Est, 22 janvier 1921. — Archives de l’Institut du Marxisme-Léninisme (Moscou) microfilm déposé à l’Institut Maurice Thorez, rapport Carlier, 11 octobre 1924, bobine n° 91.— Arch. Com. Villeurbanne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément