A noter

Présentation

Comment accéder au Dictionnaire des anarchistes en ligne lorsqu’on a acquis le DBMLF papier ?

Le site maitron-en-ligne reprend, parfois dans une version enrichie et avec de l’iconographie, la totalité des 151 000 notices publiées dans l’ensemble du Maitron, y compris les volumes spécialisés et les cédéroms édités par les Éditions de l’Atelier.

Nouveautés : un moteur de "recherche avancée" permet des recherches avec croisement des informations. Les notices « À la Une » sont en libre accès.

Le Maitron-en-ligne est désormais accessible dans divers établissements d’enseignements et de recherches, en France et à l’étranger, et il est consultable dans certaines bibliothèques publiques. Voir la liste.

Claude Pennetier, Paul Boulland (info@maitron.org).

Lire la suite

• La rubrique Périodes correspond au découpage chronologique traditionnel du Maitron, avec ses quatre premières périodes déjà publiées et la cinquième période (1940-1968) en cours de publication. Toutes les notices de ce site sont donc reliées à une ou plusieurs périodes.

• La rubrique Dictionnaires reprend l’ensemble des dictionnaires spécialisés du Maitron récemment réalisés ou en cours de réalisation/réactualisation, à l’exception, pour le moment, des dictionnaires internationaux.

Le Dictionnaire des anarchistes - Le Dictionnaire biographique des cheminots (DBC) - Le Dictionnaire biographique des enseignants (DBE) - Le Dictionnaire biographique des fusillés et exécutés (DBFE) - Le Dictionnaire biographique des Gaziers-électriciens (DBGE) - Le Dictionnaire du mouvement ouvrier en Grande-Bretagne et Irlande - Le Dictionnaire biographique du Komintern (DBK) - Le Dictionnaire biographique des militants du Val-de-Marne (DBMVM) - Les dictionnaires biographiques du mouvement ouvrier au Maghreb, en cours de chargement.

biographies à la une

Dernières mises en ligne importantes, notices inédites, notamment pour le XIXe siècle, ou liées à une actualité (décès, exposition, etc.). Ces notices sont en accès libre.

BIZEAU Eugène

Né le 29 mai 1883 à Veretz (Indre-et-Loire), mort le 16 avril 1989 à l’hôpital de Tours ; vigneron ; agriculteur ; chansonnier anarchiste.
En hommage à Cabu, la biographie de son vieil ami le chansonnier pacifiste Eugène Bizeau

Jean Maitron, Claude Pennetier

CHAMBEIRON Robert

Né le 22 mai 1915 à Paris (IVe arr.), mort le 30 décembre 2014 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) ; fonctionnaire ; résistant, membre du CNR ; député progressiste des Vosges, radical puis apparenté communiste (1945-1951, 1956-1958) ; député européen apparenté communiste (1979-1989) ; président délégué de l’ANACR.

Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

DUMAS Roland, Léon, Louis

Né le 23 août 1922 à Limoges (Haute-Vienne) ; avocat ; résistant ; militant de l’UDSR, de la CIR puis du PS ; député de la Haute-Vienne (1956-1958), de la Corrèze (1967-1968), puis de la Dordogne (1981-1983, 1986-1988) ; ministre des Affaires européennes (1983-1984), ministre des Relations extérieures (1984-1986), puis ministre des Affaires étrangères (1988-1993) ; président du Conseil constitutionnel (1995-2000).

Jean-Marcel Bichat

Film sur l’histoire du Maitron

Découvrez le film documentaire "L’invention de la biographie collective : le Maitron", réalisé par Arghyro Paouri à l’occasion des Cinquante ans du dictionnaire.

GUILLOT Marie, Louise. Dite la Grande Marie

Née le 9 septembre 1880 à Damerey (Saône-et-Loire), morte le 4 mars 1934 dans une clinique de Lyon (Rhône) ; institutrice, pionnière du syndicalisme enseignant ; féministe, elle fonda la Commission féminine de la CGT ; pacifiste puis, en 1919, chef de file de la minorité révolutionnaire de la CGT où elle mit en place les comités syndicalistes révolutionnaires ; révoquée de l’enseignement en avril 1921, elle fut élue secrétaire de l’UD de Saône-et-Loire, secrétaire générale de la Fédération de l’enseignement (1921-1922) ; secrétaire confédérale de la CGTU (1922-1923) ; elle s’opposa à la subordination de la CGTU au Parti communiste à partir de 1923.

Slava Liszek

MARTIN Henri, Ursin, Clément

Né le 23 janvier 1927 à Rosières, commune de Lunery (Cher), mort le 17 février 2015 ; apprenti-ajusteur ; maquisard en août 1944 ; communiste ; militaire arrêté le 13 mars 1950, emprisonné durant trois ans et demi, cristallise sur son nom le combat contre la guerre d’Indochine ; secrétaire national de l’UJRF, puis de la JC (1955-1962) ; membre du comité central du PCF de 1956 à 1994.

Claude Willard

Décès de Slava Liszek

Ancienne journaliste d’Antoinette, auteure du Maitron, Slava Liszek est décédée le 26 novembre 2014.
Elle avait publié en 1994 un ouvrage remarqué sur Marie Guillot et en 1995 une étude sur Champagne. Un siècle d’histoire sociale. CGT Caves-Vignes. Ce fut aussi la rédactrice déterminée des biographies des femmes syndicaliste CGT. Le Maitron lui doit beaucoup.
Ses obsèques ont lieu vendredi 5 décembre à 11 heures, au cimetière nouveau de Neuilly, rue de Vimy à Nanterre.

FILIPPETTI Angel [FILIPPETTI Angelo, francisé en Angel]

Né le 11 janvier 1938 à Audun-le-Tiche (Moselle), mort le 15 septembre 1992 à Audun-le-Tiche ; mineur de fer ; syndicaliste CGT et militant communiste de Moselle, délégué mineur, membre de la commission exécutive du syndicat CGT des mineurs de fer de Lorraine, membre du comité fédéral du PCF mosellan ; adjoint au maire puis maire d’Audun-le-Tiche, conseiller général de Moselle, président de l’Association transfrontalière du bassin supérieur de l’Alzette.

Pierre Schill

JAURÈS Jean [JAURÈS Auguste, Marie, Joseph, Jean]

Né le 3 septembre 1859 à Castres (Tarn), mort assassiné à Paris le 31 juillet 1914 : venu lentement au socialisme, auquel il est définitivement acquis vers 1892-1893 ; grand intellectuel, militant ardent, député de Carmaux ; a donné son nom — mais pas davantage — au courant dit « jauressiste » ; le plus grand et le plus original des leaders du socialisme français ; passionnément attaché à l’Internationale, auprès des instances de laquelle il représenta constamment la France de mai 1901 à sa mort.

Madeleine Rebérioux

BLEIBTREU Amélie, dite Lily [née BUNLE Amélie, dite aussi Amélie ZYROMSKI]

Née le 5 juillet 1922 à Paris (IVe arr.) ; institutrice puis professeur de mathématiques ; militante trotskyste puis syndicaliste École émancipée ; belle-fille de Jean Zyromski.
Interview en ligne (image et montage : Jeanne Menjoulet).

DECHEZELLES Myriam née SALAMA

Myriam Dechezelles née Salama, vient de décéder à l’âge de cent ans. Elle était la femme d’Yves Dechezelles, l’avocat anticolonialiste. Mais aussi une femme libre, exigeante, érudite, engagée dans les combats du siècle. Voici son portrait, établi par ses fils Jean-Jacques et Guy, et qui servira de base pour une notice du Maitron.
Née le 2 septembre 1914 à Alger, morte le 5 août 2014 à Paris  ; militante communiste en Algérie puis socialiste, anticolonialiste des nouvelles gauches.

HAGE Georges, Edmond, Louis

Né le 11 septembre 1921 à Douai (Nord), mort en janvier 2015 à Douai ; professeur d’éducation physique et sportive ; syndicaliste, militant communiste ; député du Nord (1973-2007).

Jacques Girault

IFF Simone [née BALFET Simone]

Née le 4 septembre 1924 à Vabre (Tarn), morte le 29 décembre 2014 à Paris ; militante du mouvement Jeunes Femmes, présidente du Planning familial (1973-1980), membre du cabinet de la ministre aux Droits des femmes Yvette Roudy.

Évelyne Diebolt

PERROT Michelle [née ROUX Michelle]

Née le 18 mai 1928 à Paris (XIIe arr.) ; professeure honoraire d’université, historienne du mouvement ouvrier et des femmes ; féministe.

Séverine Liatard

PIVERT Marceau, Souverain [nouvelle version]

Né le 2 octobre 1895 à Montmachoux (Seine-et-Marne), mort le 3 juin 1958 à Paris (XVe arr.) ; instituteur puis professeur de mathématiques et de sciences physiques ; syndicaliste, militant associatif, membre du Parti socialiste-SFIO, dirigeant avec Jean Zyromski de la tendance Bataille socialiste, fondateur de la tendance Gauche révolutionnaire, fondateur du Parti socialiste ouvrier et paysan (PSOP), militant européiste, internationaliste, antistalinien, anticolonialiste.

Quentin Gasteuil

POULAT Émile, Louis

Né le 13 juin 1920 à Lyon (Rhône), mort le 22 novembre 2014  ; directeur de recherche au CNRS ; directeur d’études à l’EHESS ; sociologue et historien du fait religieux et de la laïcité.

Bruno Poucet