A noter

Présentation

Comment accéder au Dictionnaire des anarchistes en ligne lorsqu’on a acquis le DBMLF papier ?

Le site maitron-en-ligne reprend, parfois dans une version enrichie et avec de l’iconographie, la totalité des 143 000 notices publiées dans l’ensemble du Maitron, y compris les volumes spécialisés et les cédéroms édités par les Éditions de l’Atelier.

Nouveautés : un moteur de "recherche avancée" permet des recherches avec croisement des informations. Les notices « À la Une » sont en libre accès.

Le Maitron-en-ligne est désormais accessible dans divers établissements d’enseignements et de recherches, en France et à l’étranger, et il est consultable dans certaines bibliothèques publiques. Voir la liste.

Claude Pennetier, Paul Boulland (info@maitron.org).

Lire la suite

• La rubrique Périodes correspond au découpage chronologique traditionnel du Maitron, avec ses quatre premières périodes déjà publiées et la cinquième période (1940-1968) en cours de publication. Toutes les notices de ce site sont donc reliées à une ou plusieurs périodes.

• La rubrique Dictionnaires reprend l’ensemble des dictionnaires spécialisés du Maitron récemment réalisés ou en cours de réalisation/réactualisation, à l’exception, pour le moment, des dictionnaires internationaux.

Le Dictionnaire des anarchistes - Le Dictionnaire biographique des cheminots (DBC) - Le Dictionnaire biographique des enseignants (DBE) - Le Dictionnaire biographique des fusillés et exécutés (DBFE) - Le Dictionnaire biographique des Gaziers-électriciens (DBGE) - Le Dictionnaire du mouvement ouvrier en Grande-Bretagne et Irlande - Le Dictionnaire biographique du Komintern (DBK) - Le Dictionnaire biographique des militants du Val-de-Marne (DBMVM) - Les dictionnaires biographiques du mouvement ouvrier au Maghreb, en cours de chargement.

biographies à la une

Dernières mises en ligne importantes, notices inédites, notamment pour le XIXe siècle, ou liées à une actualité (décès, exposition, etc.). Ces notices sont en accès libre.

PARMELIN Hélène [née JUNGELSON Hélène]. Pseudonyme : Léopold Durand

Née le 19 août 1915 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), morte le 6 février 1998 à Paris ; journaliste, romancière, critique d’art, militante communiste.

Anysia L’Hôtellier

AGULHON Maurice, Louis, Étienne

Le décès de Maurice Agulhon nous fait perdre un ami fidèle. Correspondant du Var pour la première période du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, ce grand historien aimait rappeler dans les années 2000, avec son bon sourire complice, qu’il avait toujours été au rendez-vous pour défendre le Maitron, du vivant de Jean Maitron comme après son décès en 1987.
Né le 20 décembre 1926 à Uzès (Gard), mort le 28 mai 2014 ; agrégé d’histoire, professeur aux lycées de Toulon (Var) et de Marseille (Bouches-du-Rhône), professeur d’histoire contemporaine à la Faculté d’Aix-en-Provence puis à l’Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, professeur au Collège de France ; militant communiste jusqu’en 1960, syndicaliste au SNESUP.

Christophe Charle

BUTLER Josephine, Elizabeth

Née le 13 avril 1828 à Milfield, Northumberland, morte le 30 décembre 1906 à Galewood, Northumberland ; activiste féministe anglaise.

Florence Marie et Frédéric Regard (mai 2014)

DELLINGER André, Auguste

Né le 26 juillet 1932 à Metz (Moselle), mort le 27 mai 2014 à Villejuif (Val-de-Marne) ; professeur ; militant du Syndicat national de l’enseignement technique puis secrétaire national du Syndicat national des enseignements de second degré (1967-1983) ; militant communiste (1960-1999).

Pierre Petremann

HURST Jean-Louis. Pseudonyme pendant la guerre d’Algérie : MAURIENNE

Né le 18 septembre 1935 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), mort le 13 mai 2014 à Villejuif (Val-de-Marne) ; instituteur, journaliste ; militant communiste ; militant syndicaliste (SNI) ; militant clandestin pendant la guerre d’Algérie (déserteur, « porteur de valises »).

Tramor Quemeneur

PETITE Jean, Noël

Né le 9 décembre 1924 à Paris (XIIIe arr.), mort le 30 mai 2014 à Newcastle (Angleterre) ; professeur de philosophie ; militant de la JEC, Résistant de « Défense de la France », fondateur du JLN ; militant syndicaliste, secrétaire de la section départementale du Calvados de la FEN (1961-1966), secrétaire de la section académique de Caen du SNES (1964-1966), secrétaire national pédagogique (1967-1981), secrétaire général adjoint (1981-1985) ; secrétaire général de la FIPESO (1982-1986) ; militant du PSU puis du PS, animateur de « Démocratie et Université » ; militant du Mouvement de la Paix et de l’Appel des cent.

Alain Dalançon, Pierre Petremann

Présentation du Maitron Afrique

Françoise Blum, Marie-Emmanuelle Pommerolle, Johanna Siméant

FILIPPETTI Angel [FILIPPETTI Angelo, francisé en Angel]

Né le 11 janvier 1938 à Audun-le-Tiche (Moselle), mort le 15 septembre 1992 à Audun-le-Tiche ; mineur de fer ; syndicaliste CGT et militant communiste de Moselle, délégué mineur, membre de la commission exécutive du syndicat CGT des mineurs de fer de Lorraine, membre du comité fédéral du PCF mosellan ; adjoint au maire puis maire d’Audun-le-Tiche, conseiller général de Moselle, président de l’Association transfrontalière du bassin supérieur de l’Alzette.

Pierre Schill

FILIPPETTI Tommaso [francisé en Thomas]

Né le 21 juillet 1896 à Gualdo Tadino (Ombrie, Italie), mort en déportation en avril 1945 au camp de Bergen-Belsen (Allemagne) ; sidérurgiste aux aciéries de Micheville (Meurthe-et-Moselle) puis mineur de fer à Audun-le-Tiche (Moselle) ; militant communiste et antifasciste de la Ligue italienne des droits de l’Homme (LIDU) au Luxembourg et en Lorraine ; résistant du Groupe « Mario » en Moselle annexée.

Pierre Schill

FOUQUE Antoinette [née GRUGNARDI Antoinette]

Née le 1er octobre 1936 à Marseille (Bouches-du-Rhône), morte le 20 février 2014 à Paris ; psychanalyste et théoricienne différentialiste, son parcours se confond avec un long et conflictuel compagnonnage du MLF français.

Sylvie Chaperon

ALLEG Henri [SALEM Harry, John, dit]. Autre pseudonyme : DUVAL

Né le 20 juillet 1921 à Londres (Grande-Bretagne), mort le 17 juillet 2013 à Paris ; membre du comité central du PCA en 1946 et du bureau politique en 1949, directeur du journal progressiste : Alger Républicain (1950-1955) ; arrêté et torturé dans la « Bataille d’Alger », auteur d’un livre saisi en France : La Question (1958) ; citoyen algérien après l’indépendance, directeur du nouvel Alger Républicain de 1963 à 1965.

René Gallissot

AUDIN Maurice

Né le 14 février 1932 à Béja (Tunisie), assassiné après tortures par les parachutistes français le 21 juin 1957 ; arrivé en famille à Alger en 1940 ; étudiant communiste de la Faculté d’Alger adhérant au PCA en 1951 ; depuis 1953, assistant à la Faculté des sciences en préparant une thèse de doctorat de mathématiques soutenue in absentia par suite de sa disparition après arrestation par les parachutistes français le 11 juin 1957 en pleine « Bataille d’Alger » ; la contre-enquête de l’historien Pierre Vidal-Naquet (L’Affaire Audin), appuyée par le Comité Audin, dénonçant le mensonge de l’évasion ; le procès et la reconnaissance de la vérité restant sans aboutissement du fait de l’amnistie des crimes « liés aux événements d’Algérie » ; après son exécution sur ordre du général Massu, le plus vraisemblablement, cadavre jeté dans une fosse à une vingtaine de kms d’Alger.

René Gallissot

BLEIBTREU Amélie, dite Lily [née BUNLE Amélie, dite aussi Amélie ZYROMSKI]

Née le 5 juillet 1922 à Paris (IVe arr.) ; institutrice puis professeur de mathématiques ; militante trotskyste puis syndicaliste École émancipée ; belle-fille de Jean Zyromski.
Interview en ligne (image et montage : Jeanne Menjoulet).

BLONDEL Marc, Fiacre, Henri

Né le 2 mai 1938 à Courbevoie (Seine, Hauts-de-Seine), mort le 16 mars 2014 à Paris ; employé des ASSEDIC du bâtiment ; secrétaire général de la Fédération des employés Force ouvrière depuis 1965 ; secrétaire général de la CGT-Force ouvrière de 1989 à 2004 ; président de la Fédération nationale de la Libre pensée.

Michel Dreyfus

MAITRON Jean

Né le 17 décembre 1910 à Sardy-lès-Épiry (Nièvre), mort le 16 novembre 1987 à Créteil (Val-de-Marne) ; instituteur, puis professeur de cours complémentaire jusqu’en 1955, docteur ès-lettres en 1950, professeur de l’enseignement secondaire (1955-1958), détaché au CNRS (1958-1963), maître-assistant à Paris I-Sorbonne (octobre 1963-octobre 1976) ; créateur du Centre d’histoire du syndicalisme (devenu Centre d’histoire sociale du XXe siècle) ; militant ; historien du mouvement ouvrier ; créateur du Mouvement social et du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier.
Découvrez la lecture de la biographie de Jean Maitron en vidéo

Claude Pennetier, sur la base d’un document établi par Jean Maitron

MNOUCHKINE Ariane

Le Théâtre du Soleil fête ses cinquante ans
Née le 3 mars 1939 à Boulogne-Billancourt (Seine, Hauts-de-Seine) ; metteur en scène, scénariste et réalisatrice, fondatrice et directrice du Théâtre du Soleil.

Pénélope Driant

MOULIN Jean

Né le 20 juin 1899 à Béziers (Hérault), mort probablement le 8 juillet 1943 à Metz (Moselle) ; préfet ; envoyé du Comité national français en France avec rang de ministre, président du Conseil national de la Résistance.

Jean-Marie Guillon